Alpes de Haute-Provence : environnement, quel futur pour Provence Alpes Agglomération ?

Alpes de Haute-Provence : environnement, quel futur pour Provence Alpes Agglomération ?

ENVIRONNEMENT / Le Projet du Plan Climat de Provence Alpes Agglomération sera présenté samedi. À cette occasion, une journée dédiée à l’adaptation au changement climatique sur le territoire est proposée à la population.

 

- Alpes de Haute-Provence -

 

Les collectivités de plus de 20.000 habitants ont l’obligation de mettre en place le Plan Climat. Un plan pour une durée de six ans. Le but : lutter contre le changement climatique mais aussi s’y adapter. Le projet de celui de Provence Alpes Agglomération sera présenté ce samedi à Digne les Bains. Au cours des 18 derniers mois, un plan d’action a en effet été élaboré. Il comporte 49 actions qui vont se décliner entre 2020 et 2025. « L’idée c’est dans les six prochaines années, de se fixer des objectifs en terme de réduction de consommation de l’énergie, de maitrise de l’énergie, d’adaptation, dans différents domaines : la mobilité, l’habitat », explique Nicolas Maurel, responsable du service transition écologique, chef de projet du Plan Climat Provence Alpes Agglomération.

 

Un projet approuvé en février 2020 par l'agglomération

Un volet concerne aussi les acteurs économiques pour les rendre sobres dans leur consommation d'énergie. Un autre volet sur l'adaptation au changement climatique sera aussi développé que ce soit au niveau du tourisme ou dans le domaine des risques incendie ou inondation. Une consultation sera lancée en ligne sur le site de Provence Alpes Agglomération dès le 4 novembre. Le public pourra donner ainsi donner son avis.

Ce samedi, à l’occasion de la restitution du projet de ce plan, Provence Alpes Agglomération invite la population à une journée dédiée à l’adaptation au changement climatique sur le territoire.

 

« On a affaire aujourd’hui à des phénomènes climatiques de plus en plus extrêmes qu’il va falloir gérer », N. Maurel

 

« Deux thèmes : l’eau et la biodiversité.  L’eau on en parle quasiment tous les jours. On a vécu des épisodes de sécheresse importants ces dernières années. Ces dernières heures, on a reçu beaucoup d’eau sur le territoire. Sur la biodiversité, on assiste aussi à des phénomènes majeurs, comme avec le dépérissement de la forêt » indique Nicolas Maurel.

Ce samedi le rendez-vous est donné de 9h30 à 13h30 à la médiathèque intercommunale puis de 14h30 à 17h30 au Musée Promenade à Digne les Bains.

 

M. Bonnefoy