Alpes de Haute-Provence : la maison d’A. David-Néel, telle qu’elle était de son vivant

Alpes de Haute-Provence : la maison d’A. David-Néel, telle qu’elle était de son vivant

CULTURE / Des travaux pour une durée de neuf mois et un montant de 377.000 euros ont été menés, afin de rendre à l’originel la maison de l’exploratrice, du jardin aux couleurs. Un musée voit aussi le jour

 

- Alpes de Haute-Provence -

 

C’est un pan du patrimoine dignois qui renaît. Depuis 2016, la ville travaille à rendre hommage à l’une de ses personnalités historiques. Alexandra David Néel, l’écrivaine et exploratrice, décédée en 1969, avait fait de Digne les Bains l’héritière de sa maison. A l'occasion du double anniversaire de la naissance et de la mort d'Alexandra David-Neel, il y a respectivement un siècle et demi et un demi-siècle, d'importants travaux ont été réalisés sur le site où vécut cette femme aussi célèbre que méconnue. Après neuf mois de travaux, pour un montant de 377.000 euros, le public pourra découvrir dès ce vendredi sa demeure telle qu’elle était de son vivant.

Des travaux comme une gestation

Et ce n’est pas pour rien que cette inauguration a adopté le nom de « renaissance », Nadine Gomez, conservateur du patrimoine en charge du projet de la rénovation de la maison d’Alexandra David Néel.

 

"Nous voulons faire revivre Alexandra dans sa maison", N. Gomez

 

« Un jardin qui respecte ses principes naturels », N. Gomez

 

L’une des étapes importantes de cette restauration, c’était de rendre à la maison le jardin auquel l’exploratrice était particulièrement attachée.

Une étude stratigraphique a été réalisée en mars 2018 pour retrouver la palette des couleurs de la maison d’Alexandra David Néel. Des couleurs qui ont pu être rendues.

C'est sa maison et son jardin retrouvés ainsi qu'un musée inventé qui vont être ouverts au public dès le 25 Juin 2019. Étant donné l’exiguïté des pièces et leur valeur patrimoniale, la visite accompagnée se fera par groupe de 8 personnes maximum.

 

M. Bonnefoy