Alpes de Haute-Provence : thermes de Digne, « le projet d’extension de l’établissement met le cap sur le bien-être »

Alpes de Haute-Provence : thermes de Digne, « le projet d’extension de l’établissement met le cap sur le bien-être »

SANTÉ / Jean-Jacques Many, directeur des thermes de Digne-les-Bains était l'invité du Supplément Alpes de Haute-Provence.

 

- Alpes de Haute-Provence -

 

Dans quelques semaines, le projet d’extension des thermes de Digne-les-Bains verra le jour, pour une ouverture en 2020. D’un budget global (entre les études et la livraison finale) de près de 6 millions d’euros, et financé à 50% par l’emprunt et l’autre moitié par le Département, l’État, la Région et l’Europe. Un projet structurant pour son directeur Jean-Jacques Many qui permet aux thermes de se tourner vers l’avenir : « le projet d’extension de l’établissement met le cap sur le bien-être et la prévention. »

Un nouveau bâtiment qui s’appuiera sur l’édifice actuel dont l’architecture « respectera le paysage environnant. » Outre cette nouvelle structure, l’ancienne qui traite de façon traditionnelle des affections respiratoires et des rhumatismes au moyen d’une source chaude à 50°C, profitera également d’une cure de jouvence dans son réaménagement intérieur.

 

« Le SPA de Haute-Provence fonctionnera avec de l’eau thermale »

Si la génération « papy-boomers » a bien pris sa place au sein des thermes, représentant environ 6.300 curistes pour un chiffre d’affaires de près de 3.500.000 millions d’euros cette année - des chiffres en hausse depuis 2015. Ndlr- , le SPA de Haute-Provence sera le symbole de l’offre de demain pour Digne-les-Bains : « en plus des cures de trois semaines, pourquoi demain les établissements ne seraient pas sur phénomène de prévention santé, plus adapté, plus personnalisé avec des soins thermaux complétés par des activités santé. » En clair séduire une clientèle plus jeune, qui très tôt souhaite prendre en charge sa santé.

Pour cela, Jean-Jacques Many souhaite mettre en avant des offres complémentaires déjà proposées, comme la marche nordique, la relaxation, le yoga, et ainsi profiter de l’engouement autour de la méditation et de la pleine conscience.

 

Retrouvez l’intégralité de l'entretien avec Jean-Jacques Many dans le Supplément Alpes de Haute-Provence avec Alex Cam ici.