Alpes de Haute-Provence : J-Y Roux souhaite une réponse franco-italienne pour la route de la Rochaille

Alpes de Haute-Provence : J-Y Roux souhaite une réponse franco-italienne pour la route de la Rochaille

POLITIQUE / Suite à l’éboulement sur la RD900, le sénateur des Alpes de Haute-Provence fait appel à un programme européen entre la France et l’Italie

 

- Alpes de Haute-Provence -

 

La Rochaille : alors que les aides de la région Provence-Alpes-Côte d’Azur en faveur de la liaison transfrontalière avec l’Italie ne pourront être débloquées avant fin 2018-début 2019 comme l’a annoncé Éliane Barreille sur Alpes 1, le sénateur (DVG) des Alpes de Haute-Provence, Jean-Yves Roux, se tourne vers l’Europe pour proposer un plan B.

Le sénateur vient de solliciter par courrier l’appui de la ministre des Affaires européennes, Nathalie Loiseau, « pour qu’une solution franco-Italienne puisse être trouvée. » Le but étant notamment d’assurer le financement de travaux de sécurisation pérennes à travers les programmes de coopération transfrontalière. L’élu qui a par ailleurs sollicité la Région Provence-Alpes-Côte d’Azur afin d’envisager la mobilisation de fonds du programme de coopération transfrontalière européenne entre France et Italie (ALCOTRA). Un programme qui a pour but de  favoriser un développement durable et équilibré en redynamisant l'économie, et de renforcer la cohésion des territoires et améliorer la qualité de vie des populations.

 

A. Cam



En ce moment sur Alpes 1

La Musique revient vite...

Ecoutez 

  Ecoutez les Webradios