Alpes de Haute-Provence : intercommunalité, "si on parle de gouvernance maintenant, c'est foutu"

Alpes de Haute-Provence : intercommunalité, "si on parle de gouvernance maintenant, c'est foutu"

POLITIQUE / Daniel Spagnou, maire de Sisteron et président de l'AMF 04, était l'invité d'Au Bout de l'Actu

 

- Alpes de Haute-Provence -

« Je soutiens Sébastien Ginet et Magalie Surle pour les législatives » : à la veille des législatives, et alors que la Commission Nationale de l’Investiture doit désigner les candidats pour la droite sur chaque circonscription, Daniel Spagnou est clair dans ses soutiens. Le président de l’Association des Maires dans les Alpes de Haute-Provence et maire de Sisteron était l’invité d’Au Bout de l’Actu ce mardi. Selon lui, pour être député, « il faut avoir été élu, avoir mené des combats, avoir une adhésion populaire et le parti derrière soi ».

 

Intercommunalité : « il ne faut pas parler de gouvernance, sinon c’est foutu »

L’intercommunalité Buëch-Sisteronais-Laragnais se fera en deux temps, une communauté de communes qui sera la plus importante en terme d’habitants et de communes, « il fallait que Sisteron existe ». Daniel Spagnou qui explique que la question de la gouvernance ne sera discutée qu’en dernier, « car si on en parle dès maintenant, c’est foutu ».

Retrouvez l'interview de Daniel Spagnou ici :