Alpes de Haute-Provence : l'archéologie à l'honneur en juin

Alpes de Haute-Provence : l'archéologie à l'honneur en juin

CULTURE / Le département lance les rencontres de l'archéologie, pour présenter les dernières découvertes aux habitants.

 

- Alpes de Haute-Provence –

 

Le département des Alpes de Haute-Provence lance les 1ères rencontres de l’archéologie, le 11 juin prochain. Un événement qui a été dévoilé ce lundi. L’objectif est de rendre plus accessible au public les différentes découvertes effectuées ces dernières années dans le département.

Bien souvent, avant toute construction, des recherches préventives sont effectuées. Elles permettent parfois de découvrir des vestiges de l’histoire. « Le département des Alpes de Haute-Provence est très riche en vestiges archéologiques, de toutes les périodes. Depuis la préhistoire, avec tous les sites des Gorges du Verdon, mais aussi sur des périodes plus récentes, de l’Antiquité, du Moyen-Âge », explique Mathias Depuis sur Alpes 1. Il est chef du service départementale d’archéologie. Un service crée en 2010. En cinq ans, plus de 70 opérations de terrain ont été menées. « La spécificité de notre département, c’est que ce patrimoine archéologique est particulièrement bien préservé. Contrairement à d’autres départements, qui ont connu une activité immobilière particulièrement intensive, destructive, les Alpes de Haute-Provence sont restées très préservées. Beaucoup de sites restent à découvrir, à étudier et sont dans des états de conservation parfois remarquables. »

Ces rencontres se dérouleront le 11 juin à l’IUT de Digne-les-Bains. Notez que du 17 au 19 juin, ce seront aussi les Journées nationales de l’archéologie. Il y aura une conférence au musée de la préhistoire à Quinson le vendredi. Il sera possible de visiter le site médiéval de Petra Castellana à Castellane le samedi, avant une conférence sur les fouilles préventives. Le dimanche, vous pourrez vous rendre sur le site de fouille à Sisteron, là où doit être construit le nouvel Office de Tourisme.