Le 8:30 avec Jean-Michel Arnaud

Le 8:30 avec Jean-Michel Arnaud

POLITIQUE / Le nouveau sénateur des Hautes-Alpes revient sur la menace d'un confinement et son vote contre la réintroduction des néonicotinoïdes dans la culture betteravière

 

- Hautes-Alpes - 

 

Il a voté contre l’autorisation d’utilisation des néonicotinoïdes dans les productions de betteraves. Jean-Michel Arnaud, le sénateur des Hautes-Alpes, n’a pas suivi le courant majoritaire au sein de la Haute Assemblée. Le Sénat, à majorité de droite, a donné son aval, dans la nuit du mardi 27 au mercredi 28 octobre, au projet de loi controversé permettant la réintroduction temporaire des néonicotinoïdes tueurs d’abeilles pour sauver la filière betteravière. « Nous sommes un département où la biodiversité est particulièrement importante, le lobby des betteraviers est bien plus important que celui des apiculteurs », regrette le parlementaire. Il demande une accélération de la recherche pour trouver des solutions alternatives.

 

« On a quatre à six semaines pour sauver la saison de ski », J.-M. Arnaud

Alors que l’État s’apprête à annoncer un nouveau confinement national d’au minimum 4 semaines, le sénateur est inquiet. En particulier de la saison de ski qui pourrait s’annoncer plus que perturbée, « nous avons quatre à six semaines pour sauver la saison de ski si elle est sauvable, faire en sorte que la propagation du virus s’arrête, avoir encore un peu d’espoir de passer la saison d’hiver. Je crains un printemps calamiteux ».


0 commentaire

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.
Les champs requis sont identifiés par une étoile *

En ce moment sur Alpes 1

La Musique revient vite...

Ecoutez 

  Ecoutez les Webradios