Le 8:30 Sport avec Julien Michelon

Le 8:30 Sport avec Julien Michelon

SPORTS / L'invité du 8:30 Sport de ce vendredi est l’athlète tout terrain Julien Michelon

 

- Hautes Alpes -

 

« Je suis quelqu’un qui aime beaucoup m’entrainer. Je m’entraine au minimum six jours sur sept ». Telle est la mentalité de Julien Michelon, ce véritable stakhanoviste de l’effort physique. Été comme hiver, la montagne est le terrain de jeu du Haut-Alpin qui se distingue actuellement sur une discipline qu’il découvre : le ski alpinisme. Après de bons résultats sur le plan national, l’athlète de 22 ans participe cette année pour la première fois au circuit complet de la Coupe du monde de ski alpinisme. « Les résultats sont encore compliqués mais j’ai beaucoup appris cette année pour la saison prochaine », indique l’Espinassien après trois manches de Coupe du monde et avant ces deux prochains objectifs de sa saison hivernale de ski alpinisme : la Pierra Menta du 11 au 14 mars et le Tour du Rutor en Italie du 26 au 29 mars.

 

Été comme hiver, Julien Michelon n’arrête pas !

 

« Mentalement, c’est dur mais je me régale car il n’y a pas vraiment de pause. Moi, j’ai besoin de ces deux disciplines », explique le natif de Gap qui retrouvera son premier amour au retour des beaux jours, le trail avec le circuit Golden Trail National Series. Quatre courses au programme du Haut-Alpin : la Maxi Race à Annecy le 29 mai, le Marathon du Mont-Blanc à Chamonix le 28 juin, l’Ubaye Trail Salamon à Barcelonnette le 9 août et la Skyrhune dans le Pays Basque en septembre. Si Julien Michelon prend l’une des trois premières places du classement général de ces différentes épreuves, il pourra ainsi participer à la grande finale organisée aux Açores le 7 novembre prochain avec ses homologues espagnols, portugais, italiens, tchèque, slovaque et polonais.

 

Les Hautes Alpes, un terrain de jeu rêvé

 

Né de l’imaginaire de la référence de l’ultra-trail mondial François D’Haene, le Grand Trail de Serre-Ponçon va connaitre sa première édition du 18 au 20 septembre et Julien Michelon ne pouvait pas rater ce nouvel évènement sportif majeur des Hautes Alpes. Un territoire dont il est fier car « les Hautes Alpes, c’est mon paradis. Il y a tout ce que j’ai besoin avec un champ de possibilité été comme hiver ».

 

C.Lourenço



0 commentaire

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.
Les champs requis sont identifiés par une étoile *

En ce moment sur Alpes 1

La Musique revient vite...

Ecoutez 

  Ecoutez les Webradios