Le 8:30 avec Patrick Martellini

Le 8:30 avec Patrick Martellini

POLITIQUE / Après 12 ans en tant que maire de Château-Arnoux Saint-Auban, il ne se représente pas

 

- Alpes de Haute-Provence - 

 

« Dans ma candidature en 2008, il n’y avait rien de personnel. Je ne venais pas faire une seconde carrière mais me mettre au service de la population ». Après 12 ans en tant que maire de Château-Arnoux Saint-Auban, Patrick Martellini rend le tablier. Il ne se représentera pas en mars prochain, une annonce faite « suffisamment tôt » pour permettre au débat démocratique de s’installer. Car il ne soutiendra aucun candidat, estimant qu’il s’agirait alors de « confisquer le débat, il appartient à chaque candidat de faire ses preuves et montrer qu’il est en capacité de porter demain le fonctionnement de la collectivité ».

 

Pas de soutien, mais un bilan

Celui du « devoir accompli. De grandes défaites, je n’en ai pas eues. On a réalisé tout ce que nous avions prévu, aussi bien sur la méthode que sur les investissements avec 23 millions d’euros sur les deux derniers mandats. 95 % des décisions ont été prises au conseil municipal à l’unanimité ». Un combat l’aura particulièrement marqué, celui contre l’installation d’un Centre d’Enfouissement Technique sur les Parrines, « 10 ans de combat ». Mais le bilan et le message qu’il veut faire parvenir aux maires, « c’est qu’on ne fait rien, on n’impose rien à un territoire, à des élus et à une population. Il faut faire l’état des lieux de ce que les gens ressentent. La forme l’emporte sur le fond ».

Un conseil municipal nouveau verra donc le jour courant avril, car avec Patrick Martellini, ce sont 20 des 24 élus qui se retirent également.

 

C. Cava Michard


0 commentaire

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.
Les champs requis sont identifiés par une étoile *

En ce moment sur Alpes 1

La Musique revient vite...

Ecoutez 

  Ecoutez les Webradios