Revue de presse : à la "Une", ce mardi

Revue de presse : à la "Une", ce mardi

Le Dauphiné Libéré revient, de son côté, sur l’histoire de l’usine Valisère de Gap.

 

- Alpes du Sud -

 

Le Père Fouras était à quitté sa tour pour venir à Risoul. C’est ce que nous apprend, aujourd’hui, le journal La Provence. Le Père Fouras, c’est celui qui pose des énigmes aux candidats de la célèbre émission de France 2 qui se déroule, donc, au large de la Charente-Maritime. C’est Yann Le Gac qui incarne donc le vieil homme à la longue barbe. Il est donc venu dans la station pour faire une pause de ses multiples activités : comédien, et inventeur de jeux, notamment pour Koh-Lanta.

 

Le Dauphiné Libéré revient, de son côté, sur l’histoire de l’usine Valisère de Gap. Le bâtiment occupait jadis la place de l’actuel parking de Bonne. Dans les années 50, plus de 150 personnes y travaillaient. Des femmes, essentiellement. Elles fabriquaient des gants de peau, puis d’étoffe, puis de la lingerie. Et puis, il y eut, mai 68. Les ouvrières ne l’ont pas vécu comme un mouvement de libération, bien au contraire. Faire grève, c’était gagner moins d’argent. Et puis, il y eut aussi les années 70 marquées par la crise, les années 80 marquées par les fermetures. Ce qui arrive à Gap, dans les années 90. « Ils ont fini par délocaliser en Tunisie. Et nous, on n’a plus eu de boulot », raconte Évelyne, l’une des petites mains qui a œuvré plusieurs années durant au succès de cette usine dont ne subsiste presque rien aujourd’hui. 


En ce moment sur Alpes 1

La Musique revient vite...

Ecoutez 

  Ecoutez les Webradios