Alpes du Sud : pesticides, « les lobbys sont plus puissants que les politiques »

Alpes du Sud : pesticides, « les lobbys sont plus puissants que les politiques »

ENVIRONNEMENT / Patrick Fabre, membre du collectif « coquelicots Haute-Provence » était l’invité du Supplément.

 

- Alpes du Sud -

 

« Nous voulons des coquelicots ! », voilà comment Fabrice Nicolino, journaliste à Charlie Hebdo et François Veillerette, porte-parole de l'association Générations Futures, ont baptisé leur mouvement citoyen pour dire stop aux pesticides de synthèse en France. Auteurs du livre « Nous voulons des coquelicots » (Ed. Les Liens qui Libèrent), les deux hommes militent pour un changement radical de politique.

« Nous ne reconnaissons plus notre pays. La nature y est défigurée. Le tiers des oiseaux ont disparu en quinze ans, la moitié des papillons en vingt ans, les abeilles et les pollinisateurs meurent par milliards, les grenouilles et les sauterelles semblent comme évanouies, les fleurs sauvages deviennent rares. Ce monde qui s’efface est le nôtre et chaque couleur qui succombe », indiquent les auteurs de l’appel.

 

Un appel également relayé dans les Alpes du Sud

Par la Société Alpine de Protection de la Nature (SAPN) dans les Hautes-Alpes et par le collectif « coquelicots Haute-Provence », qui invitent à des rassemblements chaque premier vendredi de chaque mois à 18h30. Comme cela a été le cas le vendredi 1er novembre, à Gap, Barcelonnette, Digne-les-Bains, Forcalquier, Pierrevert … Un peu moins de 10 points de rassemblement à cette heure dans nos départements, sur les 650 recensés en France, précise Patrick Fabre, membre du collectif « coquelicots Haute-Provence ».

À cette heure, 335.000 signatures ont été recueillies sur le site nous voulons des coquelicots, en deux mois, « nous aisons les 5 millions de signatures, afin que le gouvernement n’ait plus le choix d’entendre les citoyens », annonce encore Patrick Fabre. Des politiques, qui selon lui, sont étouffés par le poids des lobbys :

Retrouvez l’intégralité de l'entretien avec Jean-François Gonidec, dans le Supplément Alpes de Haute-Provence avec Alex Cam ici :


0 commentaire

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.
Les champs requis sont identifiés par une étoile *

En ce moment sur Alpes 1

La Musique revient vite...

Ecoutez 

  Ecoutez les Webradios