L'invité du Supplément : loi Pacte « cela va libérer les petites et moyennes entreprises »

L'invité du Supplément : loi Pacte « cela va libérer les petites et moyennes entreprises »

ÉCONOMIE / La loi Pacte a été adoptée ce mardi en première lecture à l'Assemblée. Environ 70 articles la composent avec un objectif commun : faire grandir et se transformer les entreprises françaises. Un bénéfice pour les TPE et PME, selon Denis Vogade président la branche locale du Medef et de la CPME.

 

- Alpes de Haute-Provence -

 

Denis Vogade, président de l’Union Des Entreprises des Alpes de Haute-Provence (UDE 04), la branche locale du Medef et de la CPME, à entamer ce mercredi soir son dernier tour de piste à la tête du syndicat patronal. L’occasion de revenir avec lui sur les différentes mesures voulues par le gouvernement.

 

La retraite à 63 ans ?

Pour partir à la retraite à taux plein, faudra-t-il bientôt travailler jusqu’à 63 ans ? Si le gouvernement n’a pas officiellement l’intention de toucher à l’âge légal de départ à la retraite, fixé à 62 ans, il étudierait la possibilité d’instaurer un nouvel « âge pivot ». Concrètement, pour profiter d’une retraite à taux plein, il faudrait travailler au moins jusqu’à 63 ans. Une réflexion qui répond à une demande du Medef et que défend également Denis Vogade. Sans avoir de réponse toute faite ni d’apriori négatif sur le projet du gouvernement, le patron des patrons des Alpes de Haute-Provence constate un état de fait « comment va-t-on financer les retraites si on est plus nombreux à être à la retraite et moins nombreux à cotiser ? »

 

Fin des 42 régimes de retraite : « je suis pour ! »

Le futur système « universel » de retraite voulu par Emmanuel Macron passera par un calcul par point, qu’il soit salarié du public ou du privé. Mais aussi et surtout, un système unifié de retraite pour le public et le privé : « un système universel des retraites où un euro cotisé donne les mêmes droits, quel que soit le statut de celui qui a cotisé », comme le précise le gouvernement. Fini donc les status particuliers comme celui des fonctionnaires dont le calcul des retraites se fait sur les 6 derniers mois de salaire contre les 25 meilleures années dans le privé. Demain, selon la volonté du gouvernement, public comme privé, le calcul se ferait sur l’ensemble de la carrière. « Le système universel, évidemment que je suis pour », insiste sans retenue Denis Vogade, arguant le fait que « les 42 régimes créent des injustices énormes. »

 

La loi Pacte : « cela va libérer les petites et moyennes entreprises »

La loi Pacte a été votée cette semaine à l’Assemblée. Une loi technique, qui vise en résumé à favoriser la croissance tout en associant davantage les salariés et leurs résultats. Une loi Pacte soutenu là aussi par le Medef et qui selon Denis Vogade aura des bienfaits sur des TPE et PME comme il en existe beaucoup dans le département :

Un nouveau président pour l’UDE et un premier combat : « la fibre dans le département »

À 49 ans, Didier Long a donc été choisi par ses pairs, gérant de l’entreprise de transports Brémond à Peyruis, spécialisée dans le secteur d'activité des transports routiers de fret interurbains. Pour le nouveau président de l’UDE, la première priorité se porte sur le développement de la fibre dans le département :

Didier Long

Retrouvez l’intégralité de l'entretien avec Denis Vogade et Didier Long dans le Supplément Alpes de Haute-Provence avec Alex Cam ici :


0 commentaire

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.
Les champs requis sont identifiés par une étoile *

En ce moment sur Alpes 1

La Musique revient vite...

Ecoutez 

  Ecoutez les Webradios