L'invité d'Au Bout de l'Actu : "le Département a autrefois manqué d'anticipation", J.C. Petrigny

L'invité d'Au Bout de l'Actu : "le Département a autrefois manqué d'anticipation", J.C. Petrigny

ÉCONOMIE / Jean-Christophe Pétrigny, vice-président (PS) du conseil départemental des Alpes de Haute-Provence, en charge des finances.

 

- Alpes de Haute-Provence -

 

Les Alpes de Haute-Provence mettent fin au cycle d’augmentation des impôts : aucune n’est prévue pour l’année 2018. Le budget a été adopté ce mardi matin en séance plénière. Un budget qui s’équilibre à 251,4 millions d’euros, en diminution de 1,72 %. Quant aux dépenses de fonctionnement, elles sont à 183,7 millions, soit une hausse de 1,04 %. Les dépenses sociales sont en forte progression, elles passent de près de 85 millions d’euros à près de 89 millions.

Quant à l’investissement, la majorité de René Massette a décidé de la maintenir à 40,1 millions d’euros, contr 55 millions d’euros en 2012. « L’objectif, pour que l’on ne puisse plus s’endetter, aurait été d’avoir une enveloppe de 30-35 millions d’euros », explique le vice-président en charge des finances, Jean-Christophe Petrigny. Mais le Département veut continuer de s’engager sur le terrain, mais aussi veut poursuivre les économies, « on peut encore gratter le fonctionnement ». Car si le Département poursuivait « avec ce montant d’emprunt, notre épargne serait négative dès 2021. Nous serions donc en cessation de paiement ».

Un département qui se serait beaucoup trop engagé dans les années précédentes selon le vice-président, « lorsque la situation était confortable », et la dette par habitant a augmenté de 75 % entre 2008 et 2016. « Il y a eu un manque d’anticipation ».


0 commentaire

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.
Les champs requis sont identifiés par une étoile *

En ce moment sur Alpes 1

La Musique revient vite...

Ecoutez 

  Ecoutez les Webradios