L'invité d'Au Bout de l'Actu : « le FN est toujours un parti raciste, xénophobe qui peut être totalitaire »

L'invité d'Au Bout de l'Actu : « le FN est toujours un parti raciste, xénophobe qui peut être totalitaire »

POLITIQUE / Christophe Pierrel, auteur du livre « Ils votent Marine et ils vous emmerdent ! Voyage dans la France FN » et ex-chef de cabinet adjoint de François Hollande.

 

- Hautes-Alpes -

 

Ce soir, Christophe Pierrel, l’ex-chef de cabinet adjoint de François Hollande fait un constat : « on a bien gouverné, le pays va bien par rapport à ce qu’il pourrait être, mais les Français ne vont pas forcément mieux. » Autre constat qui nous ramène au printemps dernier à la sortie de la campagne des primaires de la gauche : « les sondages montaient pour le FN, je sentais cette montée et je sentais qu’on n'avait pas compris quelque chose à partir du moment où le Front National était si fort. » Alors sa décision était prise d’aller à la rencontre de cette « France silencieuse, qu’on ne voit pas au quotidien, mais qui a des choses à dire. »

 

« Contrairement à certains de mes camarades socialistes, je pensais qu’il fallait aller les écouter et les entendre (…) essayer de comprendre et de lutter contre le FN sur la base idéologique. »

 

À la rencontre d’électeurs de tous niveaux sociaux, salariés, agriculteurs, ouvriers, cadres mais aussi élus passés du PS ou de Les Républicains au FN, Christophe Pierrel engendre les raisons de ce choix. Des raisons toutes personnelles « pour autant je suis sûr que si ces électeurs se rencontraient ils ne seraient probablement d’accord sur rien. »

 

« Les idées de Marine le Pen sont profondément ancrées dans la société française et on est tous responsable. On n'a pas été capable de lutter. »

 

Pour Christophe Pierrel, le vote FN reste un vote contestataire : « ces électeurs ont tout compris de la démocratie, ils ne vont pas voter blanc, ils savent que ça ne sert à rien, alors ils votent Marine le Pen, parce qu’ils savent que ça nous emmerde. Le FN n’est pas un parti qui est capable de tout changer, par contre mon vote sera utile pour exprimer une colère. »

Mais au-delà de la colère, le socialiste prévient : « le FN est toujours un parti raciste, xénophobe qui peut être totalitaire. Les dérives qu’on voit dans certains pays peuvent arriver en France avec un parti comme le FN à sa tête et il reste un danger pour la démocratie. Mais face à ce constat, la responsabilité est politique et collective pour demain répondre aux attentes des Français. »


0 commentaire

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.
Les champs requis sont identifiés par une étoile *

En ce moment sur Alpes 1

La Musique revient vite...

Ecoutez 

  Ecoutez les Webradios