UE : Les Vingt-Sept parviennent à un accord historique pour un plan de relance européen

UE : Les Vingt-Sept parviennent à un accord historique pour un plan de relance européen

A l’issue d’un Sommet extraordinaire, les 27 pays membres de l’UE, partagés entre les pays dits « frugaux » (Pays-Bas, Autriche, Danemark, Suède) rejoints par la Finlande, et le groupe emmené par la France et l’Allemagne, ont réussi à dépasser leurs désaccords de départ pour trouver un accord consensuel.

Dans les Alpes du Sud, les réactions de Joel Giraud et Renaud Muselier.

Pour soutenir l'économie européenne face à la récession, le plan de l’UE prévoit un fonds de 750 milliards d'euros, qui pourront être empruntés par la Commission sur les marchés, dont 390 milliards d'euros de subventions seront allouées aux États les plus frappés par la pandémie et 360 milliards d'euros seront disponibles pour des prêts, remboursables par le pays demandeur.

La France recevra 40 milliards d'euros de subventions.

Joël Giraud s’est réjoui de cette avancée majeure « tant pour le soutien des pays européens face à une crise économique et sociale sans précédent, que pour l’histoire de l’Union européenne qui affirme ainsi son existence politique par la solidarité dont elle fait preuve envers ses Etats membres. » le député des Hautes-Alpes a salué « l’aboutissement de cette ambition portée sans relâche par la France, qui advient symboliquement pour l’anniversaire des 95 ans de Jacques Delors, dont l’engagement aura montré que l’Union européenne est ce que nous en faisons. »

 

Renaud Muselier, Président de la Région Provence-Alpes-Côte d’Azur, Président de Régions de France et ancien député européen a applaudi à cet accord. « Une nouvelle page de l’histoire de l’Europe s’est écrite aujourd’hui à Bruxelles. Les 27 pays membres de l’Union européenne ont choisi de lier leurs destins avec un mécanisme inédit d’emprunt commun, proposé et négocié par le binôme franco-allemand. Cette détermination aura été décisive et permet d’aboutir à un résultat à la hauteur des attentes (…) Les Régions de France sont prêtes à s’engager de toutes leurs forces dans ce plan de relance, fortes de leur expérience d’autorités de gestion de l’ensemble des crédits européens. Cette démarche pourra s’inscrire dans le cadre du futur accord de partenariat que les Régions de France ont proposé au Premier ministre Jean Castex. »

 

TM

 


0 commentaire

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.
Les champs requis sont identifiés par une étoile *

En ce moment sur Alpes 1

La Musique revient vite...

Ecoutez 

  Ecoutez les Webradios