Région PACA : une subvention à un établissement hôtelier privé pose question

Région PACA : une subvention à un établissement hôtelier privé pose question

POLITIQUE / La Région PACA a voté, le 15 décembre dernier, une subvention pour un établissement chic d'Isola 2000 dont le propriétaire est le père d'un proche de Christian Estrosi

 

- Région PACA -

 

« Nous ne sommes plus les tiroirs caisse des collectivités et des associations », expliquait la semaine dernière, lors de ses vœux à la presse, le président de la région Provence-Alpes-Côte d’Azur Renaud Muselier, avant de prioriser l’action de la collectivité « autour des 3 E : économie, emploi et environnement ». À cette priorité, Christian Estrosi, le 1er vice-président, ajoute sa pierre personnelle à l’édifice. Si la Région n’est plus le tiroir caisse pour les collectivités publiques, elle semble l’être pour des opérateurs privés, proches de l’ancien numéro 1 de l’hémicycle marseillais.

 

200.000 euros pour la rénovation d’un complexe de luxe

Selon le Canard Enchaîné à paraitre ce jeudi, le Conseil Régional PACA a voté le 15 décembre dernier une subvention pour un établissement « chic d’Isola 2000 ». Une aide à la rénovation d’un hôtel racheté en juillet dernier : il s’agit de l’hôtel ‘Le Diva’ qui est devenu depuis ‘Chalet MARANO’, propriété de Jean-Marc Faivre. Ce dernier, père du skieur Mathieu Faivre, espoir français aux prochains JO est membre du comité de soutien de Christian Estrosi aux municipales de 2014.

Et là où le doute enfle un peu plus, c’est lorsque l’on apprend que la demande de subventions a été déposée par le syndicat des stations de ski du Mercantour, présidé par Christian Estrosi.

 

La Région soutient trois complexes associatifs… et un privé

La Région pose donc, dans cette délibération concernant la stratégie « Stations de demain » des objectifs d’actions. Si elle constate un certain « nombre de mutations et de difficultés » auxquelles doivent faire face les stations, elle veut soutenir un besoin d’amélioration « de plusieurs dimensions (…) que sont la réhabilitation de l’immobilier, la modernisation de l’offre touristique et la diversification des activités ». Et dans ce cadre, on constate dans la délibération qu’un promoteur privé peut prétendre, au moment même où son complexe est encore en travaux, puiser dans une enveloppe de 800.000 euros aux côtés de trois villages vacances au statut associatif à Allos, Ceillac et aux Orres. Et prétendre aux mêmes aides qu’eux, c’est à dire 200.000 euros.

 

En charge de la montagne, Chantal Eyméoud « n’a pas vu passer » la subvention

Jointe par nos confrères du Canard Enchainé, la vice-présidente de la Région annonce « connaitre très bien les trois autres dossiers financés. Par contre, cet hôtel d’Isola 2000, je n’ai pas les éléments », avant de tempérer ses propos et d’indiquer « on avait aussi évoqué un certain type d’hôtels qui pouvaient être aidés au cas par cas ». Contactée par la rédaction d’Alpes 1 afin de connaitre plus en détail les modalités, aucun retour n’a pour le moment été effectué.



2 commentaires

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.
Les champs requis sont identifiés par une étoile *

En ce moment sur Alpes 1

La Musique revient vite...

Ecoutez 

  Ecoutez les Webradios