Alpes du Sud : près de 303.000 habitants au 1er janvier 2015

Alpes du Sud : près de 303.000 habitants au 1er janvier 2015

SOCIÉTÉ / L’INSEE, Institut National de la Statistique et des Etudes Economiques, a publié ce mercredi les derniers chiffres du recensement. La Région PACA comptait en 2015​​​​​​​ plus de 5 millions d'habitants

 

- Région PACA -

 

L’INSEE, Institut National de la Statistique et des Etudes Economiques, a publié ce mercredi les derniers chiffres du recensement. Au 1er janvier 2015, la population française est de 66 190 280 habitants. Une population qui a augmenté de 0,5% en moyenne par an entre 2010 et 2015 et a gagné pendant cette période 1 577 341 habitants. Notez qu’on compte au 1er janvier 2015 : 161.799 habitants dans les Alpes de Haute-Provence et 140.916 habitants dans les Hautes-Alpes.

 

Et pour la Région PACA ?  

Plus de cinq millions d’habitants en Région PACA au 1er janvier 2015.  La population a augmenté de 0.4% en moyenne chaque année entre 2010 et 2015. La Région PACA qui est tout de même moins attractive que les autres régions du sud de la France. C’est, en effet, le solde naturel (différence entre le nombre de naissances et de décès) qui a contribué davantage à la croissance démographique.

 

 

L’INSEE qui constate une érosion du solde migratoire. Pour les Hautes-Alpes, les Alpes de Haute-Provence et le Var, la croissance démographique est en grande partie portée par l’excédent migratoire. Dans les Bouches du Rhône et le Vaucluse, ce solde migratoire est quasi nul, alors que le solde naturel est excédentaire. Le département des Alpes Maritimes reste stable avec un solde migratoire et un solde naturel quasi nuls. Le Var est le département le plus attractif de la Région.

Une attractivité toutefois en baisse pour tous les départements de la Région PACA. Un phénomène plus marqué encore pour les Alpes de Haute-Provence et les Alpes-Maritimes. Enfin, l’INSEE souligne que « le phénomène de périurbanisation s’observe autour de villes de taille moyenne. Entre 2010 et 2015 l’accroissement de la population des couronnes des pôles de Gap et de Manosque est porté par un mouvement migratoire important ».  Il est de +1.2% pour Gap et +1.8 % par an pour Manosque.

 

 

 

 



0 commentaire

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.
Les champs requis sont identifiés par une étoile *

En ce moment sur Alpes 1

La Musique revient vite...

Ecoutez 

  Ecoutez les Webradios