Région PACA : agriculture et retard pour la PAC, la Région met l'État au pied du mur

Région PACA : agriculture et retard pour la PAC, la Région met l'État au pied du mur
Crédit Photo Région PACA

AGRICULTURE / Si les crédits du 2ème pilier de la PAC sont rendus disponibles par l'Europe, l'Agence de Services et de Paiement de la France retarde les paiements des années 2015 et 2016... et bientôt 2017

 

 

- Région PACA - 

 

La Région PACA dénonce un scandale d’État impactant directement le monde agricole. Voilà deux ans que certains agriculteurs ne reçoivent plus les subventions du 2ème pilier de la PAC, la Politique Agricole Commune. Un pilier consacré aux mesures agro-environnementales et climatiques, qui soutient les exploitations s’engageant dans des systèmes de production respectueux de l’environnement.

Des mesures qui sont financées par l’Europe, et dont la Région ne sert que de payeur. Sauf que l’obstacle vient désormais de la France, et son Agence de Service de paiement. Présentée par le gouvernement comme "le premier payeur européen d'aides agricoles", son budget s'élevait en 2015 à près de 19 milliards d'euros.

 

Une ASP mauvaise payeuse, les agriculteurs en paient les pots cassés

Mais les retards de paiement s'accumulent. Ainsi, les années 2015 et 2016 n’ont pas été versées, ce sont 40.000 dossiers qui ne sont pas traités aujourd’hui. Soit 79 % de dossiers impayés. Eliane Barreille, vice-présidente de la Région PACA en charge du pastoralisme et de la ruralité : 

 

"L'État doit prendre ses responsabilités et verser en urgence les aides de l'Europe à nos agriculteurs: 9 milliards d'euros par an sont en jeu", R. Muselier

 

Quant au président, Renaud Muselier, il appelle l’État à débloquer les fonds européens en urgence, alors qu’un agriculteur sur 5 gagne moins de 300 euros par mois. « L'État doit prendre ses responsabilités et verser en urgence les aides de l'Europe à nos agriculteurs : 9 milliards d’euros par an sont en jeu » s’appuyant sur la richesse créée par le monde agricole : 3 milliards d’euros par an et 40.000 emplois directs.



0 commentaire

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.
Les champs requis sont identifiés par une étoile *

En ce moment sur Alpes 1

La Musique revient vite...

Ecoutez 

  Ecoutez les Webradios