Région PACA : voeux à la presse, le président de la région a annoncé une aide pour les très petites entreprises

Région PACA : voeux à la presse, le président de la région a annoncé une aide pour les très petites entreprises

POLITIQUE / Christian Estrosi a présenté ce matin ses vœux à la presse, rappelant ses priorités régionales en détaillant les efforts à venir.

 

- Région PACA -

 

Le Président (LR) du Conseil Régional Provence-Alpes-Côte d'Azur a présenté ce matin ses vœux à la presse à l'Hôtel de Région. Rappelant ses priorités et les efforts de la région à venir avec une liste des aides en hausse pour 2017.

Ainsi, le budget de l’économie, de l’emploi et de l’innovation sera augmenté de 16%, quand celui des aides aux artisans et commerçants augmentera de 24%. Les aides directes aux entreprises connaitront elles une augmentation « sans précédent » de 50% pour cette nouvelle année après une hausse de 12% en 2016. « Notre soutien à la recherche sera lui accru de 11% en finançant nos pôles de compétitivité qui représentent aujourd’hui plus de 320.000 emplois », a également indiqué Christian Estrosi.

La culture fait également partie du wagon des promesses : avec une hausse du budget annoncée de 9% « preuve s’il en fallait encore une que la culture fait partie de nos priorités. »

 

Les Très Petites Entreprises (TPE) dans le viseur de l’aide à la croissance

« Nous lançons un nouveau dispositif pour inciter les TPE à recruter leurs anciens apprentis avec une prime de 3.000 euros », a-t-il expliqué à la tribune lors de ses vœux à la presse, le président (LR) de la région Provence-Alpes-Côte d’Azur, Christian Estrosi. Une prime régionale de 4 millions d'euros par an aidera les TPE de Paca à titulariser 1.500 apprentis.

 

La présidentielle et les fonctions régaliennes au cœur des attentes de C.Estrosi

Soutien de François Fillon, après la défaite de son candidat (Nicolas Sarkozy), le président de région compte sur un futur État fort à l’issue de scrutin de la présidentielle de mai prochain. « En mai prochain, nous changerons de président. Il faudra aussi changer de politique. Il faudra dire la vérité. Dit-on la vérité aux Français sur la sécurité ? Sur le communautarisme ? Sur la dette nationale ? Sur la pauvreté qui monte ? Les inégalités des chances ? La réponse est non. Il faudra restaurer l'autorité de l'État, redresser notre économie et baisser les impôts », a-t-il notamment indiqué.



0 commentaire

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.
Les champs requis sont identifiés par une étoile *

En ce moment sur Alpes 1

La Musique revient vite...

Ecoutez 

  Ecoutez les Webradios