Région PACA : « Toute négociation avec la SNCF est interrompue », C.Estrosi

Région PACA : « Toute négociation avec la SNCF est interrompue », C.Estrosi

TRANSPORT / Le bilan de la négociation, entre la Région PACA et la SNCF, présenté ce mercredi, se conclut par un claquement de porte de la part de Christian Estrosi, avec l’annonce de l’ouverture à la concurrence pour 2019.

 

- Région PACA -

 

« La région PACA refuse le devis de 291 millions d’euros présenté par la SNCF et refuse de payer. Toutes les discussions sont désormais interrompues », annonce le président (LR) de la Région Provence-Alpes-Côte d’Azur, Christian Estrosi.

Voilà en quelques mots le bilan des négociations entre la Région et la SNCF, présenté ce mercredi à l’Hôtel de la Région à Marseille. Une fin de non-recevoir, suite aux nombreuses charges proférées par Christian Estrosi face à la SNCF depuis le début de son mandat.

 

Sur une « piste de travail pour ouvrir à la concurrence dès 2019 »

L'avenant signé avec la SNCF au début du mandat de Christian Estrosi n'a « pas été respecté. La région PACA enregistre 86 jours de grève, pas une seule région de France n'a autant de jours de grève », selon le président qui annonce « siffler la fin de la partie. Toute négociation avec la SNCF est interrompue, mais que tout le monde se rassure, les trains circuleront toujours. Mais nous ne paierons que ce que nous devons ». La région, selon un audit, estime que le devis de 291 millions d'euros présenté pour 2016 par la SNCF est en surplus de 36 millions d'euros. Un nouveau vote du budget unilatéral aura lieu le 3 novembre prochain.

Cinq pistes sont désormais envisagées, comme l'ouverture à la conrecurrence dès 2019, la gestion en régie de certaines lignes à l'image des Chemins de Fer de Provence, qui gère par exemple la ligne Nice-Digne et qui « marche parfaitement », selon lui. Ou bien encore une réflexion pour desservir par la route certaines lignes. Des Assises de la Mobilité auront lieu d'octobre à avril prochain, avec l'État, ou bien encore les usagers.

Une rencontre entre la région et la SNCF aura lieu ce lundi, avec en ligne de mire un programme de redressement présenté par le transporteur, sachant que « plus aucune convention ne lie la Région à la SNCF », affirme Christian Estrosi.

 

Concernant la ligne entre Gap et Grenoble, est ce un nouveau coup de grâce ?

Pour rappel, la région Auvergne Rhône-Alpes entreprend de stopper le financement des travaux entre Vif et Lus-la-Croix-Haute, condamnant pour 2018 le transport voyageurs entre Grenoble et Gap. « Je suis sensible à ce problème, des discussions sont entreprises avec Laurent Wauquiez, président d'Auvergne Rhône-Alpes, pour une programmation de travaux. »

 



0 commentaire

Laisser un commentaire
  1. Pas encore de commentaire, soyez le premier.

Laisser un commentaire

Pour déposer un commentaire, il faut être connecté : Se Connecter - Créer un compte (gratuit)

A lire également

Hautes-Alpes : l’état du train inquiète sénatrice et députée

POLITIQUE / Pascale Boyer, députée, a saisi le gouvernement par une question écrite concernant l’avenir de la ligne entre Grenoble, Veynes et Gap. Pendant ce temps, la sénatrice Patricia Morhet-Richaud interroge la Ministre des Transports sur les délais de réservation du train de nuit Paris-Briançon

Hautes-Alpes : la ligne ferroviaire Embrun/Briançon rouvre... avec moins…

TRANSPORT / Le choix est désormais opéré par la région Provence-Alpes Côte d’Azur de remplacer cinq trains entre Gap et Briançon par des bus.

Région PACA : Pierre Dartout nommé nouveau préfet

POLITIQUE / Agé de 63 ans, il est actuellement préfet de la Nouvelle Aquitaine et de la Zone de Défense Sud-Ouest

Témoin du Jour, François Lefebvre, Train de Nuit Paris-Briançon

TRANSPORTS / Il dénonce le manque de considération des Hautes-Alpes par la SNCF, qui complique l’organisation des vacances pour les touristes, en rendant la destination Hautes-Alpes plus difficile à envisager.

Hautes-Alpes : il ne peut pas réserver son train de nuit Paris-Briançon

TRANSPORTS / François Lefebvre dénonce le manque de considération des Hautes-Alpes par la SNCF, qui complique l’organisation des vacances pour les touristes, en rendant la destination Hautes-Alpes plus difficile à envisager.

Hautes-Alpes : les dessertes de Gap et Briançon à suivre de près

TRANSPORTS / Le président du Département des Hautes-Alpes, Jean-Marie Bernard, inquiet de voir des TER remplacés par des cars, sauf si les voyageurs sont satisfaits.

Hautes-Alpes : la Région envisage de supprimer 5 trains entre Gap et…

TRANSPORTS / Selon la CGT Cheminots, la Région aurait décidé de supprimer ces trains. L’organisation prévoit des conséquences sur l’emploi mais aussi sur les travailleurs et étudiants.

Alpes du Sud : le panorama de l'actualité de la semaine

SOCIÉTÉ / Colloque sur la prévention de la radicalisation chez les jeunes ce jeudi à Digne-les-Bains.

Alpes du Sud : les rendez-vous à suivre ce lundi

TRANSPORT / Rassemblement pour le maintien du croisement en gare de Lus-la-Croix-Haute.

Hautes-Alpes : la Région demande une réunion d'urgence avec le préfet

POLITIQUE / Selon le président de la Région, Renaud Muselier, les conducteurs des transports régionaux auraient à faire face à un afflux de migrants tentant de monter dans les bus. D'autre part, selon le représentant, la PAF ordonnerait également aux conducteurs de prendre les migrants à bord, sans titre de transport

Région PACA : « nous ne serons plus le tiroir-caisse des autres collectivités…

POLITIQUE / Les orientations budgétaires 2018 étaient présentées ce vendredi matin au sein de l’hémicycle marseillais

Alpes de Haute-Provence : pour que La Poste reste dans les villages

SOCIÉTÉ / Début novembre, en préfecture des Alpes de Haute-Provence, le préfet, le sénateur, les deux députés, les collectifs d’usagers et La Poste se mettront autour d’une table.

En ce moment sur Alpes 1

La Musique revient vite...

Ecoutez 

  Ecoutez les Webradios