Alpes du Sud : les CCI demandent un Plan de relance massif pour la montagne

Alpes du Sud : les CCI demandent un Plan de relance massif pour la montagne

ÉCONOMIE / C’est une « année noire » qui attend l’économie de la montagne selon les CCI, car elle fait vivre plus de 120.000 personnes « sans compter les très nombreux emplois induits »

 

- Alpes du Sud -

 

Un plan de relance massif pour la montagne, c’est la demande des CCI. Dans un communiqué commun, elles disent regretter la décision du Gouvernement de « ne pas rouvrir les remontées mécaniques pour le mois de février ». Pour elles, c’est « une année noire » qui attend l’économie de la montagne car elle fait vivre plus de 120.000 personnes, « sans compter les très nombreux emplois induits ». Le plan d’aide massif annoncé par Jean-Baptiste Lemoyne, ministre du tourisme, doit donc selon elles « être à la hauteur ». Ainsi, les CCI souhaitent un renforcement des aides dans les stations. Objectif : que les « entreprises et les commerces puissent couvrir 75% de leurs frais fixes ». Elles demandent la réactivation du Fonds de Solidarité généralisé à 1.500 euros par mois « pour toutes les entreprises des régions des zones montagne ayant subi une perte de plus de 50% du chiffre d’affaires, » mais aussi l’élargissement à « 10.000 euros par mois pour des secteurs d’activité impactés dans les régions concernées ». Enfin, elles souhaitent la mise en place d’un grand Plan de relance de la montagne.

Daniel Margot, président de la CCIT des Alpes de Haute-Provence rappelle que « les stations d’hiver génèrent deux millions de nuitées correspondant à un chiffre d’affaires évalué à 90 millions d’euros, et font vivre indirectement près de 400 commerces, prestataires et hébergeurs sur les Alpes de Haute-Provence. »  

 

A. Vallauri



En ce moment sur Alpes 1

La Musique revient vite...

Ecoutez 

  Ecoutez les Webradios