Alpes du Sud : l’avenir du nordique en questionnement

Alpes du Sud :  l’avenir du nordique en questionnement

ÉCONOMIE / SPORTS / Malgré un réel engouement de la clientèle, la filière nordique est majoritairement déficitaire en France

 

- Alpes du Sud -

 

Alors que la crise sanitaire entraine de nombreuses inquiétudes pour tous les professionnels de la montagne à l’aube de cette saison hivernale, Nordic Alpes du Sud et ses 25 domaines adhérents restent positifs avec une hausse de 17% pour les préventes de forfaits saisons. Un réel engouement de la clientèle qui doit pousser la filière nordique à repenser son modèle économique. Elle fait donc depuis deux ans l’objet d’une étude nationale avec un credo : se renouveler pour perdurer.

 

« En France, il y a uniquement six domaines nordiques qui sont intéressants pour chaque gestionnaire sinon tout le reste est déficitaire sur ce modèle actuel », Marine Michel, présidente de Nordic Alpes du Sud

Pour sa 14éme édition, la tournée Festi’Nordic est au programme de huit dimanches sur différents domaines nordiques des Alpes du Sud. Sous réserve des conditions sanitaires, les touristes pourront pratiquer du ski de fond, du biathlon et même des chiens de traineau. Coup d’envoi le 13 décembre prochain à Ceillac dans le Queyras.

 

C.Lourenço



0 commentaire

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.
Les champs requis sont identifiés par une étoile *

En ce moment sur Alpes 1

La Musique revient vite...

Ecoutez 

  Ecoutez les Webradios