Alpes du Sud : coronavirus, fin des mesures de confinement pour les personnes de retour des zones à risque

Alpes du Sud : coronavirus, fin des mesures de confinement pour les personnes de retour des zones à risque

SANTE / Malgré cette levée du confinement, l’ARS préconise de limiter les sorties non-indispensables et de surveiller l’apparition de symptômes.

 

– Alpes du Sud –

Changements de consignes du côté de l’Agence Régionale de Santé en ce début de semaine. Alors que la France est passée en stade 2 ce week-end pour limiter la propagation du coronavirus, l’ARS estime qu’il « n’y a plus lieu de mettre en œuvre une mesure de confinement » pour les personnes de retour des zones à risque (Chine, Singapour, Corée du Sud, Iran, Lombardie, Vénétie et Emilie-Romagne). L’organisme n’appelle pas pour autant à relâcher la vigilance. Tous ceux qui reviennent de ces secteurs particulièrement touchés par l’épidémie sont appelés à limiter au maximum les sorties et de surveiller l’apparition d’éventuels symptômes, avec une prise de température deux fois par jour. Les enfants peuvent également être scolarisés.

 

Un arrêt de travail indemnisé pour les salariés confinés

En revanche, les mesures de confinement restent d’actualité pour les personnes en contact direct avec des cas confirmés positifs au coronavirus, les enfants comme les adultes. Le maintien à domicile pendant quatorze jours doit être rigoureusement respecté. Là aussi, il est recommandé de prendre sa température deux fois par jour. A noter que pour les salariés, un arrêt de travail indemnisé de maximum 20 jours peut être accordé, sans délai de carence, après validation par l’ARS.

Dans tous les cas, il ne faut pas se rendre par soi-même chez le médecin ou aux urgences si des symptômes apparaissent mais contacter immédiatement le 15. On ne le répètera jamais assez : l’hygiène des mains est primordiale pour limiter la propagation de la maladie. L’ensemble des mesures barrières à mettre en place au quotidien sont détaillées sur les sites internet du gouvernement et du ministère des Solidarités et de la Santé.

H. Sarracanie



0 commentaire

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.
Les champs requis sont identifiés par une étoile *

En ce moment sur Alpes 1

La Musique revient vite...

Ecoutez 

  Ecoutez les Webradios