Alpes du Sud : 7 Français sur 10 font confiance en leurs maires

Alpes du Sud : 7 Français sur 10 font confiance en leurs maires

POLITIQUE / Résultat du sondage Ipsos-Sopra Steria. Si les maires attirent la confiance des Français, ce n'est pas le cas des conseillers départementaux, régionaux ou des députés et sénateurs

 

- Alpes du Sud - 

 

Les municipales approchent, les équipes commencent à se mettre en place. Ce chiffre issu d’un sondage Ipsos-Sopra Steria devrait les pousser à se présenter : si les Français semblent défiants face à certains élus, on parle véritablement de confiance qui progresse auprès des maires.

 

Les élus souffrent d’un manque de crédit 

Voilà ce qui ressort de la septième enquête annuelle « Fractures françaises ». En 2019, ils sont 44 % à faire confiance en leurs conseillers départementaux et 43 % en leurs conseillers régionaux. Les Français semblent même donner plus de crédit à la parole de l’Union européenne, à 36 %, qu’à celle de leurs députés qui ne peuvent compter que sur un taux de confiance de 25 % ou à leurs sénateurs avec 30 %. C’est autant que pour la Présidence de la République. Quant aux partis politiques, c’est un fort vent de réflexion qui doit souffler, car c’est de la défiance qu’ils inspirent. Seuls 10 % des personnes interrogées leur crédite d’une confiance.

 

Les maires épargnés

Dans ce tableau, difficile d’occuper une fonction politique sauf… si l’on est maire. Voilà la fonction qui n’est pas dans le viseur des Français. Alors que nos édiles semblent dépossédés et que 49 % d’entre eux réfléchissent à ne pas se représenter selon l'enquête publiée en novembre 2018 par l’Observatoire de la démocratie de proximité, leurs citoyens plébiscitent la fonction. Ils sont 70 % à leur faire confiance. Ce sont les sympathisants des partis du centre et de droite qui ont le plus confiance en eux : 89 % chez LREM, 87 % pour les Républicains contre 78 % pour les proches du Parti Socialiste ou 72 % chez les sympathisants du Parti Communiste ou de la France Insoumise. Mais le résultat reste tout de même bien éloigné de celui des proches du Rassemblement National : ces derniers sont en rupture totale et n’accordent que 57 % de confiance dans les maires. Enfin, au regard des catégories socioprofessionnelles, ce sont les retraités qui créditent le plus les maires à 87 % contre 52 % pour les ouvriers.

 

 

C. Michard



0 commentaire

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.
Les champs requis sont identifiés par une étoile *

En ce moment sur Alpes 1

La Musique revient vite...

Ecoutez 

  Ecoutez les Webradios