Alpes du Sud : l'A51 pourrait-elle être prolongée ?

Alpes du Sud : l'A51 pourrait-elle être prolongée ?

POLITIQUE / Alors que la commission du développement durable et de l’aménagement du territoire s’est réunie, elle a adopté la modification du droit des concessions autoroutières.

 

- Alpes du Sud - 

 

L’autoroute A51 pourrait-elle être prolongée ? C’est ce qu’espère Joël Giraud, député LREM des Hautes-Alpes et rapporteur général du budget. Alors que la commission du développement durable et de l’aménagement du territoire s’est réunie, elle a adopté « la quasi-totalité des amendements » du Parlementaire. Notamment la modification du droit des concessions autoroutières. Jusque-là, il fallait démontrer l’utilité du prolongement d’une autoroute. Désormais, l’objectif de desservir les territoires est aussi pris en compte.

 

Joël Giraud et Pascale Boyer côte à côte lors de l'adoption de ces amendements

 

Une situation qui rappelle l’A51 et son prolongement vers la rocade de Gap, le carrefour près de Tallard vers Briançon et Barcelonnette « voire même la RN94 Gap-Briançon », souligne Joël Giraud. Ainsi, l’A51 pourrait être prolongée par des axes à gabarit routier, le tout financé par les concessions. Autre annonce : l’État doit étudier le développement de nouvelles lignes de trains d’équilibre des territoires « en veillant à la modernisation du réseau sur lequel ils circulent ». Il doit aussi présenter au Parlement, pour le 30 juin 2020, les conditions d’amélioration de l’offre de trains de nuit, comme le Paris-Briançon. Une ligne qui nécessite les fonds français pour être rénovée.

 

C. Michard



En ce moment sur Alpes 1

La Musique revient vite...

Ecoutez 

  Ecoutez les Webradios