Alpes du Sud : mise en liquidation de la Grande Traversée des Alpes

Alpes du Sud : mise en liquidation de la Grande Traversée des Alpes

TOURISME / Une histoire qui se termine après plus de 48 ans d’existence pour cette association qui assurait la promotion de l’itinérance dans les Alpes du Sud

 

- Alpes du Sud -

 

La Grande Traversée des Alpes, c’est désormais terminé. La mise en liquidation a été prononcée par le Tribunal de Grande Instance de Grenoble le 2 mai dernier. Une liquidation à la demande du Président et du Conseil d’administration de l’association. Une histoire qui se termine après plus de 48 ans d’existence pour cette association qui assurait la promotion de l’itinérance dans les Alpes du Sud. Un clap de fin alors qu’il y a tout juste un an, la Région décidait de ne plus lui donner de subventions. Région qui demandait même à cette association le remboursement de 120.000 euros. Elle s’appuyait sur un rapport qui pointait « un certain nombre d’irrégularités, notamment l’incapacité à démontrer l’usage qui a été fait des financements attribués ». « L’association est liquidée, il y a un mandataire qui est nommé et qui va menée à bien cette liquidation dans l’année. Les choses avec les créanciers seront réglées par le mandataire », souligne sur Alpes 1 Guy Chaumereuil, président de la GTA.

 

« Il y a une conjonction de raisons. Chacun en conscience saura ce qu’il a fait, ce qu’il a tenté de faire, ce qu’il n’a pas voulu faire, je laisse chacun devant ses responsabilités », G. Chaumereuil

 

 

Quel futur pour le tourisme itinérant ?

Le président de la GTA rappelle que la Grande Traversée des Alpes, ce sont plus de 400 partenaires et professionnels de l’hébergements, cinq grands itinéraires, 5.000 kms de sentiers et parcours aménagés et fléchés. Alors quelle sera la future stratégie pour le Massif Alpin ? « C’est la fin d’une très longue histoire mais surtout la fin d’une expérience unique en France avec des potentiels, des compétences. Quand on consulte le site de la GTA, on se rend compte du travail formidable fait au service du tourisme itinérant dans les Alpes. Si le massif alpin n’a plus de politiques générales pour développer l’itinérance touristique, s’il n’y a pas de dialogue, d’enthousiasme, alors forcément l’action de la GTA est en danger » pour  Guy Chaumereuil.

 

A.Vallauri



En ce moment sur Alpes 1

La Musique revient vite...

Ecoutez 

  Ecoutez les Webradios