Alpes du Sud : les « Coquelicots » veulent être plus visibles en 2019

Alpes du Sud : les « Coquelicots » veulent être plus visibles en 2019

ENVIRONNEMENT / Le mouvement « Nous voulons des coquelicots », passé au second plan avec les gilets jaunes ces derniers mois, compte bien inverser la tendance en 2019. Ses membres veulent changer la donne. Ils prévoient notamment de réaliser un inventaire sur l’utilisation des pesticides dans tout l'hexagone.

 

- Alpes du Sud -  

 

Interdire les pesticides. Tous les pesticides. Ce n’était pas dans la liste des bonnes résolutions des membres de « Nous voulons des coquelicots », lundi soir, à minuit. Le mouvement en a fait l’un de ses objectifs depuis longtemps déjà. Et en 2019, il ne compte pas du tout s’arrêter en chemin. De nouveaux rassemblements sont d’ailleurs prévus ce vendredi, un peu partout en France. Mais il faut bien le dire, on a eu du mal à voir « Les Coquelicots » avec la bourrasque jaune qui s’est levée, fin 2018. Cela dit, Patrick Fabre du collectif « Nous voulons des Coquelicots 04 » tend la main aux militants. Pour lui, les gilets ne sont pas du tout des ennemis de la cause écologique : 

 

Un inventaire sur les pesticides

Cette année, les Coquelicots vont donc essayer de mieux s’organiser. Ils ont d’ailleurs prévu de faire un inventaire de l’utilisation des pesticides dans l’hexagone :

 

L’idée de cet inventaire, ce n’est pas de stigmatiser les agriculteurs, comme le souligne Patrick Fabre. Le principal objectif, c’est de porter au cœur du débat public l’enjeux autour des pesticides.

 

Q. Perez de Tudela



0 commentaire

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.
Les champs requis sont identifiés par une étoile *

En ce moment sur Alpes 1

La Musique revient vite...

Ecoutez 

  Ecoutez les Webradios