Alpes du Sud : « nous on fait nos courses avec le porte-monnaie vide » la réponse des gilets jaunes au patronat et à la CCI

Alpes du Sud : « nous on fait nos courses avec le porte-monnaie vide » la réponse des gilets jaunes au patronat et à la CCI

SOCIAL / Deux points de vue s’opposent sur l’avenir du mouvement des gilets jaunes : d’un côté les syndicats patronaux et CCI s’inquiètent des retombées économiques négatives, de l’autre les manifestants annoncent ne pas avoir d’autres solutions pour se faire entendre.

 

- Alpes du Sud -

 

Plus de deux semaines de mouvement et le monde économique et patronal dressaient ce mercredi sur Alpes 1 un constat amer : chômage partiel, embauches annulées, salariés forcés de prendre des récupérations, perte sèche de chiffre d'affaires... Mis en cause, les gilets jaunes répondent.

En savoir plus >>> Alpes du Sud : gilets jaunes et conséquences économiques

 

S’ils entendent les inquiétudes du monde économique, les gilets jaunes constatent que nos départements « ne sont pas bloqués, mais bien filtrés. » De plus, selon certains manifestants, ce mouvement semble réussir au commerce de proximité et producteurs réunis en circuit court : « j’ai parlé avec certains d’entre eux et ils se frottent les mains de leurs côtés, car ils récupèrent les clients des grandes enseignes. »

Au-delà, Maël, gilets jaunes de la première heure, si elle perçoit la crainte des syndicats patronaux des Alpes du Sud et de la CCI, constate que « nous ne pouvons pas faire autrement pour nous faire entendre (…) mais nous on fait nos courses avec des porte-monnaie vides ».

 

A.Cam



2 commentaires

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.
Les champs requis sont identifiés par une étoile *

En ce moment sur Alpes 1

La Musique revient vite...

Ecoutez 

  Ecoutez les Webradios