Alpes du Sud : Gilets jaunes, le gouvernement n’acceptera aucun « blocage total » le 17 novembre

Alpes du Sud : Gilets jaunes, le gouvernement n’acceptera aucun « blocage total » le 17 novembre

SOCIÉTÉ / Les forces de l'ordre interviendront pour lever tout « blocage total » lors la journée de mobilisation des « gilets jaunes » le 17 novembre contre la hausse du prix du carburant, a déclaré ce mardi le ministre de l'Intérieur Christophe Castaner.

 

- Alpes du Sud -

 

À quatre jours de la manifestation nationale du 17 novembre, Christophe Castaner, a « expressément » invité les « gilets jaunes » à déclarer leurs actions en préfecture, et prévenu : « Je demande qu'il n'y ait aucun blocage total (...) Partout où il y aura un blocage et donc un risque pour les interventions de sécurité mais aussi pour la liberté de circulation, nous interviendrons ».

 

 

Quels types d’interventions ? « Il y aura d'abord des discussions et ensuite il y aura, plus fermement si c'est nécessaire, le fait de faire dégager la route », a ajouté le ministre de l'Intérieur ce matin sur BFM TV. Avant enfin de prévenir les organisateurs : « S’ils ne déclarent pas la manifestation, s'ils bloquent un rond-point et qu'il y a un énervement une personne qui s'emballe et qu'il y a un mort, qu'est-ce qui se passe ? On va rejeter la faute sur l'État et ce ne sera pas l'État qui sera en responsabilité. Ce sera la personne qui aura causé l'accident, qui n'aura pas d'assurance parce que l'assurance ne couvrira pas le fait d'avoir bloqué l'entrée d'autoroute ou le périphérique, et on sera dans des situations inextricables. »

 

LR



1 commentaire

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.
Les champs requis sont identifiés par une étoile *

En ce moment sur Alpes 1

La Musique revient vite...

Ecoutez 

  Ecoutez les Webradios