Alpes du Sud : rapport Terra Nova, les militants LREM saluent l’action de Christophe Castaner

Alpes du Sud : rapport Terra Nova, les militants LREM saluent l’action de Christophe Castaner

POLITIQUE / Le think-tank Terra Nova publiait, lundi, un rapport dressant le profil type du macroniste. Un rapport dans lequel on apprend que les militants LREM plébiscitent l’action de Christophe Castaner à la tête du parti.

 

- Alpes du Sud -

 

Lundi, le think-tank Terra Nova a publié un rapport de 200 pages sur la sociologie des militants La République En Marche, deux ans après la création de ce jeune parti qui a porté au pouvoir Emmanuel Macron. Un rapport après une enquête menée auprès de 8.800 marcheurs. Dans ce rapport on apprend que le délégué général de LREM, Christophe Castaner, est perçu comme le relais de Macron dans le mouvement, recueillant un niveau élevé de satisfaction auprès des marcheurs (63%). 42% se déclarent même très satisfaits.

 

Un plébiscite qui tombe le jour du remaniement

Une position qui conforte Christophe Castaner à la tête de LREM, alors qu’il avait mis sa démission dans la balance si les militants avaient rejeté son action. Un plébiscite qui ouvre un nouveau casse-tête pour l’exécutif alors qu’un remaniement est attendu dans les heures à venir et un nouveau problème en perspective si Christophe Castaner venait à être nommé ministère de l’Intérieur.

Sur le même sujet >>> Alpes du Sud : Christophe Castaner, prochain ministre de l’Intérieur ?

 

400.000 marcheurs revendiqués par LREM, mais quel est le profil des militants ?

Le profil type du macroniste est un homme (69 %), de 49 ans, diplômé de l'enseignement supérieur (8 % a plus que le bac alors que c'est seulement 28% de la population française), employé dans le privé (72 %) résidant dans une grande ville. Ce sont des cadres du privé et professions libérales dont les revenus sont aisés ou satisfaisants.

Les marcheurs sont, dans une grande majorité, des novices de l'engagement politique : en dehors de l'engagement associatif, les trois quarts d'entre eux n'avaient encore jamais milité nulle part. Mais par le passé leur tendance politique penchait à gauche (41% ont voté F.Hollande, 20% pour F.Bayrou et 18,5% pour N.Sarkozy.)

La question la plus importante à leurs yeux est la construction européenne (15%), ex-aequo avec le chômage (15%) et l’éducation (14.5%), suivi des déficits publics (9%) et des inégalités (9%). Les thèmes « régaliens » (insécurité, terrorisme, immigration...) les préoccupent en revanche assez peu.

 

Un mouvement qui écoute peu ses militants ?

Dans ce rapport, on notera que la satisfaction des marcheurs est plus moyenne sur la capacité du mouvement à prendre en compte l’opinion des adhérents, sur la valorisation de l’engagement des marcheurs et sur le fonctionnement démocratique de LREM. « Ce qui peut être source de frustrations dans un mouvement qui n’a cessé de se proclamer différent des partis traditionnels et de promouvoir une forme inédite de démocratie participative », indique les auteurs du rapport.

 

 

 

A.Cam



0 commentaire

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.
Les champs requis sont identifiés par une étoile *

En ce moment sur Alpes 1

La Musique revient vite...

Ecoutez 

  Ecoutez les Webradios