Alpes du Sud : de l'argent pour revitaliser les centres-villes de Manosque, Digne, Gap et Briançon

Alpes du Sud : de l'argent pour revitaliser les centres-villes de Manosque, Digne, Gap et Briançon

POLITIQUE / Dans toute la France, ce sont 222 communes qui bénéficieront d’un fonds global de 5 milliards d’euros sur 5 ans.

 

- Alpes du Sud -

 

Digne-les-Bains, Manosque, Gap et Briançon sont les quatre communes de plus de 10.000 habitants retenus dans le cadre du programme « Action cœur de ville ». Annonce commune du Secrétaire d’État Christophe Castaner et du député (LREM) des Hautes-Alpes, Joël Giraud ce mardi.

Ce sont 222 communes dans toute la France qui bénéficieront d’un fond global de 5 milliards d’euros sur 5 ans à travers un plan qui souhaite agir dans de nombreux domaines :  modernisation des centres-villes, avec des écoquartiers, des parkings relais, inciter les acteurs économiques, les commerçants et les professionnels du logement à investir. Objectif, redonner de la vie dans les cœurs de ville.

« Je ne doute pas que Bernard Jeanmet-Peralta et Patricia Granet-Brunello [maires de Manosque et de Digne, ndlr.] sauront actionner tous les leviers que le Gouvernement a créés pour que cela bénéficie à leurs communes, mais aussi et surtout à tous les habitants des Alpes-de-Haute-Provence », a écrit le Ministre Christophe Castaner. Un « font carton plein » pour Joël Giraud, qui se réjouit de « cette bonne nouvelle qui permet aux deux villes de lancer des politiques ambitieuses de revitalisation et de rénovation dans des domaines très variés comme le logement, la mobilité, le numérique… »

 

« Financer des choses extrêmement concrètes »

Conçu à la demande de Valéry Giscard d’Estaing, « le dernier plan villes moyennes remonte à 1975 », confirme Jacques Mézard, ministre de la Cohésion des territoires. La version 2018 s’inspire d’une philosophie nouvelle : d’abord les 222 villes retenues n’ont pas candidaté, mais ont été retenues « en suivant les recommandations de nos partenaires et des préfets ». Ensuite, plutôt que de répartir entre elles l’argent à parts égales, chacune sera aidée en fonction des projets dont elles prendront l’initiative. Toutes les propositions seront étudiées, en suivant des procédures simplifiées. « Nous voulons financer beaucoup d’initiatives, des choses extrêmement concrètes, conclut Jacques Mézard. Et nous allons le faire vite. »

Des communes retenues qui pourront rentrer en phase de préparation dès ce printemps 2018.

 

Le programme  Action cœur de ville en détail ici :

 

 

G. Piat / A.Cam



1 commentaire

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.
Les champs requis sont identifiés par une étoile *

En ce moment sur Alpes 1

La Musique revient vite...

Ecoutez 

  Ecoutez les Webradios