Alpes du Sud : J-3 avant les Jeux Olympiques d'hiver

Alpes du Sud : J-3 avant les Jeux Olympiques d'hiver

SPORT / Sept athlètes sont originaires des Hautes-Alpes ou des Alpes de Haute-Provence.

 

- Alpes du Sud -

 

Les Jeux Olympiques débutent ce week-end à PyeongChang en Corée du Sud et dureront du 9 au 25 février. Parmi les 108 représentants français sélectionnés, sept athlètes sont originaires des Hautes-Alpes ou des Alpes de Haute-Provence.

 

Vaultier vise l'or à nouveau

Champion Olympique en titre, Pierre Vaultier défendra sa médaille d'or acquise à Sotchi en 2014. L'actuel leader de la coupe du monde de snowboardcross sera l'une des plus belle chances de sacre chez les tricolores.

 

 

Chez les femmes, dans cette même discipline, les espoirs haut-alpins seront tournés vers la jeune Argentiéroise Charlotte Bankes. À 22 ans, la n°3 mondiale pourrait créer la sensation dans une épreuve où une part d'aléas est inévitable dans les runs à 4. Rendez-vous les 15 et 16 février pour les épreuves de snowboardcross.

 

Baron, de la saison blanche au podium ? 

Des runs à 4, il en sera également question en skicross où là aussi deux chances de médailles pour les Alpes du Sud. La première est issue d'Orcières-Merlette 1850 avec Alizée Baron. Revenue à la compétition cet hiver, après une saison blanche, elle tentera, à 27 ans, d'inscrire son nom au palmarès du plus prestigieux rendez-vous sportif de la planète. Chez les hommes, le skieur du Sauze-Super-SauzeTerence Tchiknavorian actuel n°5 mondial cherchera à succéder au trio magique Chapuis, Bovolenta, Midol qui avait raflé les trois médailles du skicross masculin à Sotchi. Les épreuves de skicross se tiendront les 21 et 23 février.

 

 

Thomas-Hugue vers le Top 10

On continue avec deux autres représentants en ski de fond : à 33 ans Coraline Thomas-Hugue sera la vétéran du club des sept sud-alpins. La fondeuse de Crévoux visera un top 10 en ski de fond, notamment sur le 10 km libre le 15 février prochain. En sprint, c'est Richard Jouve qui aura une belle chance de médailles. Le fondeur de Montgenèvre aborde ces J.O. avec une belle étiquette dans le dos, celle d'un représentant du Top 10 en coupe du monde.

 

 

Enfin en snowboard slopestyle et big air, c'est Lucile Lefevre qui sera l'unique tricolore de sa discipline. À 22 ans, l'Embrunaise qui s'entraîne à Risoul occupe le 23ème rang mondial actuellement. Les épreuves de Big Air seront parmi les dernières des Olympiades le 23 février. Le slopestyle, en revanche, l'une des premières le 12 février.  

 



0 commentaire

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Pour déposer un commentaire, il faut être connecté : Se Connecter - Créer un compte (gratuit)

En ce moment sur Alpes 1

La Musique revient vite...

Ecoutez 

  Ecoutez les Webradios