Alpes du Sud : les députés votent 50 millions d’euros supplémentaires pour la dotation d’équipement des territoires ruraux

Alpes du Sud : les députés votent 50 millions d’euros supplémentaires pour la dotation d’équipement des territoires ruraux

ÉCONOMIE / La moitié des anciens crédits des réserves parlementaires et ministérielles sanctuarisées au profit des petites communes. Plus d’un million d’euros pour les Alpes du Sud.

 

- Alpes du Sud -

 

L’amendement porté par le rapporteur général du budget et député (LREM) des Hautes-Alpes, Joël Giraud prévoyant un transfert à la dotation d’équipement des territoires ruraux (DETR) des crédits prévus pour la seconde part de la Dotation de Soutien à l’Investissement Local (DSIL) a été adopté. En clair, la moitié des anciens crédits des réserves parlementaires et ministérielles sanctuarisées au profit des petites communes. Autre bonne nouvelle pour les communes, les commissions DETR pourront examiner les dossiers portant sur un montant de travaux supérieur à 50.000 euros, contre 150.000 actuellement.

 

50 millions d’euros pour les communes et intercommunalités dont 1 million pour les Alpes du Sud

50 millions d’euros issus des anciennes réserves parlementaires et ministérielles qui ont été intégrés à la Dotation d’Équipement des Territoires Ruraux (DETR), gérée par les préfets de département et qui financent les projets des communes et intercommunalités rurales. Une démarche qui vise « à améliorer la gouvernance et la transparence de la programmation de l’investissement public local, au plus proche des territoires », précise Joël Giraud.

Ainsi, l’enveloppe consacrée à ces projets va augmenter dès 2018 de 547.000 euros dans les Hautes-Alpes et de 479.000 euros dans les Alpes de Haute-Provence.

 

L’aide aux associations toujours dans le viseur 

Les associations principales victimes de la suppression de la réserve parlementaire pourraient prochainement se partager 25 millions d’euros, toujours issus de cette réserve. Si la somme est déjà acquise par le vote des députés, elle pourrait également être déconcentrée au niveau départemental. C’est en tout cas le souhait du député des Hautes-Alpes dans les prochains jours « pour qu’ils puissent abonder notre tissu associatif sur le terrain. »


0 commentaire

Laisser un commentaire
  1. Pas encore de commentaire, soyez le premier.

Laisser un commentaire

Pour déposer un commentaire, il faut être connecté : Se Connecter - Créer un compte (gratuit)

En ce moment sur Alpes 1

La Musique revient vite...

Ecoutez 

  Ecoutez les Webradios