[MAJ] Alpes de Haute-Provence : Christophe Castaner probable patron d’En Marche, et après ?

[MAJ] Alpes de Haute-Provence : Christophe Castaner probable patron d’En Marche, et après ?

POLITIQUE / Le porte-parole du gouvernement, Christophe Castaner, a été choisi par Emmanuel Macron, ce mardi, pour prendre la direction du parti La République En marche (LREM), selon des informations du Monde et des Échos, confirmant celles d’Alpes 1.

 

- Alpes de Haute-Provence -

 

Christophe Castaner, porte-parole du gouvernement, a eu beau se défendre ou feindre de ne pas savoir, mais les jours passant et les informations se recoupant à travers les médias, c'est ce mercredi matin sur RTL qu'il confirme sa candidature à la délégation générale de La République En marche (LREM)

Ainsi, Emmanuel Macron aurait choisi, ce mardi, l’ex député-maire des Alpes de Haute-Provence pour prendre la direction du parti LREM, selon des informations du Monde et des Échos, confirmant celles d’Alpes 1« Emmanuel Macron n'avait pas besoin de beaucoup insister pour me convaincre. S'il m'a choisi et s'il a soutenu ma candidature, c'est parce qu'aujourd'hui j'ai le soutien de la base », a expliqué le principal intéressé chez nos confrères de RTL.

 

 

Benjamin Griveaux, autre candidat au poste, a annoncé ce lundi à des députés LREM, en marge d’une réception donnée à l’Élysée, que le Président de la République lui avait signifié la veille que sa candidature n’était pas retenue, selon Le Monde. C’est maintenant au conseil national de LREM d’entériner le choix de Christophe Castaner au poste de délégué général du parti, lors de la convention du parti le 18 novembre à Lyon. Mais sans autre candidature face à lui, il n’y a que peu de doutes sur l’issue de ce scrutin.

 

Patron de La République En Marche, et après ? Retour dans son fief.

Ne pouvant être à la fois à l’intérieur et à l’extérieur du gouvernement, Christophe Castaner, ne pourra conserver son poste auprès du Premier Ministre et la première conséquence sera un remaniement. L’autre conséquence est plus locale.

En effet, selon nos informations, celui-ci ne souhaitant pas simplement « occuper un poste de chef de parti sur un strapontin », le futur ex porte-parole retrouvera son siège de député à l’Assemblée. Exit donc Emmanuelle Fontaine-Domeizel, qui n’aura siégé que quelques semaines au Palais-Bourbon, en lieu et place de Christophe Castaner, à la suite de sa nomination comme secrétaire d’État. « Je n’ai pas d’avis à donner sur le sujet », réagit sur Alpes 1 l’intéressée, qui poursuivra sa vie politique à plein temps au sein du Conseil Départemental des Alpes de Haute-Provence, où elle est élue. Pas d’avis sur le sujet car, comme elle le précise, si Christophe Castaner quitte le Gouvernement, il redevient « automatiquement » député.

Retour donc dans son fief des Alpes de Haute-Provence et de Forcalquier afin de faire vivre le futur d’En Marche par le local et loin de Paris… si on en croit les premiers éléments de langages choisis pour déterminer le choix de « Casta ».

 



0 commentaire

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.
Les champs requis sont identifiés par une étoile *

En ce moment sur Alpes 1

La Musique revient vite...

Ecoutez 

  Ecoutez les Webradios