Alpes du Sud : les sapeurs pompiers reçus au Palais de l'Élysée

Alpes du Sud : les sapeurs pompiers reçus au Palais de l'Élysée

SÉCURITÉ / Une délégation du SDIS 05 et une délégation du SDIS 04 étaient présentes pour une cérémonie organisée par le Président de la République en l'honneur des forces de sécurité

 

- Alpes du Sud -

 

Les sapeurs pompiers des Alpes du Sud reçus au Palais de l'Élysée ce vendredi soir. Une délégation du SDIS 05 et une délégation du SDIS 04 étaient présentes pour une cérémonie organisée par le Président de la République en l'honneur des forces de sécurité ayant participé à la campagne des feux de forêts. Emmanuel Macron, s'exprimant devant 500 personnes, dont 300 pompiers, ainsi que des policiers, des gendarmes, des membres de la protection civile, des pilotes d'avions et d'hélicoptères, souhaite notamment « former 80% de la population aux gestes des premiers secours. Nos jeunes témoignent d'un désir d'action citoyenne. »

 

 

Délégation du SDIS 05 :

 

Sur place, la délégation était menée par le président du SDIS 05, Marcel Cannat, le colonel Moreau, et quatre sapeurs pompiers volontaires de Laragne, l'Argentière-la-Bessée, Vars et Gap. Mandaté par Jean-Marie Bernard, le président du Conseil Départemental des Hautes-Alpes, Marcel Cannat en a profité pour s'entretenir avec le directeur de cabinet d'Emmanuel Macron au sujet des mineurs non accompagnés (MNA). Le vice-président du département revient dans les Hautes-Alpes avec un brin d’optimisme sur un sujet qui cristallise les tensions et le budget du département : « j’ai un peu d’espoir que le message ait été entendu et compris » déclare sur Alpes 1 Marcel Cannat.

 

Délégation du SDIS 04 :

 

Sur place pour la délégation des Alpes de Haute-Provence : le lieutenant André Fassino, l'adjudant Jean-Paul Jouve, le caporal-chef Norbert Wohl, les sapeurs Gloria Chaussegros et Magalie Mauvillan et le colonel Pignaud.

 

Des moyens supplémentaires

Notez enfin que lors de son allocution devant les forces de sécurité, Emmanuel Macron a estimé que, d'ici 2040, la France connaîtra « une augmentation d'un million d'hectares des surfaces concernées par les feux de forêts », et « en 2050, c'est la moitié de la forêt française qui sera concernée par le risque de feu de forêt ». Annonçant « l'acquisition dès 2018 de six avions polyvalents gros porteurs » pour la lutte contre les feux de forêts et les évacuations sanitaires. » De nouveaux appareils d’un coût de « plus de 400 millions d'euros. »



0 commentaire

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.
Les champs requis sont identifiés par une étoile *

En ce moment sur Alpes 1

La Musique revient vite...

Ecoutez 

  Ecoutez les Webradios