Alpes du Sud : baisse des APL de cinq euros, les bailleurs sociaux plombés

Alpes du Sud : baisse des APL de cinq euros,  les bailleurs sociaux plombés

ÉCONOMIE / La baisse de cinq euros des aides personnalisées au logement (APL) est entrée en vigueur ce 1er octobre, une perte de près de 4 millions d’euros pour les bailleurs sociaux des Alpes du Sud.

 

- Alpes du Sud -

 

Les allocations personnalisées au logement (APL) dont bénéficient environ 5.000 personnes dans les Alpes du Sud (6,5 millions de personnes en France) ont été uniformément réduites de 5 euros, depuis ce dimanche 1er octobre.

Une annonce qui a fait polémique au début de l'été, alors que le gouvernement avançait le but de boucler le budget 2017 du logement, en économisant une centaine de millions d'euros sur trois mois. C’est également la première économie de l'année 2018, pour un exécutif qui n'a pas l'intention de réaugmenter ces aides après le 1er  janvier, économisant au passage 390 millions.

 

Une perte sèche de près de 4 millions d’euros pour les Alpes du Sud

« Bien sûr, les loyers les locataires vont y gagner dans un premier temps, mais au bout du bout c’est moins de réhabilitation, moins d’entretiens et moins de construction » déplore Patrick Prost, délégué CFDT aux logements des Hautes-Alpes.

À terme, Patrick Prost et Géraldine Ferrouillet (déléguée CFDT aux logements dans les Alpes de Haute-Provence) dénoncent une perte respective d’environ 2 millions d’euros pour les bailleurs sociaux des Hautes-Alpes et de près de 2,5 millions d’euros dans les Alpes de Haute-Provence sur un an. Réuni en congrès à Strasbourg la semaine dernière, le mouvement HLM y voit la volonté de « détruire son modèle économique et social. »

Patrick Prost sur Alpes 1 :



0 commentaire

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.
Les champs requis sont identifiés par une étoile *

En ce moment sur Alpes 1

La Musique revient vite...

Ecoutez 

  Ecoutez les Webradios