Alpes du Sud : Législatives, le PCF se positionne pour le second tour en fonction des circonscriptions

Alpes du Sud : Législatives, le PCF se positionne pour le second tour en fonction des circonscriptions

POLITIQUE / Sans surprise, les communistes des Alpes du Sud s’opposent aux « candidatures libérales » de La République En Marche ou de Les Républicains, et soutiennent du bout des lèvres le seul candidat de La France Insoumise encore en lice.

 

- Alpes du Sud -

 

Les communistes dans les Alpes du Sud seraient-ils sur le point de se retrouver avec les Insoumis ?  Seul candidat de La France Insoumise dans nos départements, Léo Walter (1ère circonscription des Alpes de Haute-Provence) se voit soutenu,  sans pour autant le nommer,  par le PCF 04. Pour le reste, où les candidats de La République En Marche affrontent la droite, les fédérations communistes des Alpes du Sud sont sur la même ligne : « les candidats de la République en Marche ou de Les Républicains proposent chacune une politique libérale qui s’attaquera aux services publics et aggravera les conditions de vie. »

 

Dans les Hautes-Alpes :

Le PCF 05 dans le département aborde les deux circonscriptions sur un même plan : que ce soit dans la première où s’affrontent Catherine Asso (LR-UDI) et Pascale Boyer (LREM), ou dans la deuxième, avec Joël Giraud (LREM) et Arnaud Murgia (DVD), le parti communiste appelle les électeurs à mettre un bulletin  « non à la casse du droit du travail, oui à de nouveaux droits pour les salariés et les sans-emploi. » Considérant que les électeurs haut-alpins ont « un choix très restreint ». « Les candidats de la République en Marche ou de Les Républicains proposent chacune une politique libérale qui s’attaquera aux services publics et aggravera les conditions de vie de nombreux Hauts-Alpins. Aucune ne remettra en cause la loi NOTRe ou la loi El Komhri. »

 

Dans les Alpes de Haute-Provence :

Le PCF 04 dans le département aborde les deux circonscriptions de façon bien distincte : dans la première circonscription des Alpes de Haute Provence, où s’affrontent Delphine Bagarry (LREM) et Odile Brun (FN), le parti communiste appelle « toutes celles et ceux attachés aux valeurs de la République à poursuivre le combat contre l’extrême droite et ses idées réactionnaires d’exclusions, de repli ; cela n’est en aucun cas un soutien au programme d’En Marche et de D. Baggary contre lequel nous continuerons de résister, dans la rue comme au Parlement. »

Dans la seconde circonscription, où Christophe Castaner (LREM) affronte Léo Walter (La France Insoumise), le PCF se positionne face à « l’urgence et à la mobilisation face au candidat d’E. Macron (…) il nous faut contrecarrer les politiques d’austérité en fermant les portes de l’hémicycle aux députés libéraux, qui profitent d’une abstention massive pour assoir une majorité monocolore sans rapport avec leur influence réelle dans le pays. » Une position dans laquelle un vote clair en faveur de Léo Walter n’apparaît pas, mais qui reste sous-entendu.



0 commentaire

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Pour déposer un commentaire, il faut être connecté : Se Connecter - Créer un compte (gratuit)

En ce moment sur Alpes 1

La Musique revient vite...

Ecoutez 

  Ecoutez les Webradios