Alpes du Sud : Récupération Améliorée Après Chirurgie, le programme santé de demain

Alpes du Sud : Récupération Améliorée Après Chirurgie, le programme santé de demain

SANTÉ / Ce programme mis en place au sein de la Polyclinique des Alpes du Sud à Gap permet au patient de mieux récupérer après une opération et être moins longtemps hospitalisé.

 

- Alpes du Sud -

 

Permettre au patient de mieux récupérer après une opération et être moins longtemps hospitalisé. Depuis novembre 2016, la Polyclinique des Alpes du Sud à Gap a mis en place un parcours de soins spécifiques, la Récupération Améliorée Après Chirurgie (RAAC). Ce programme s’inscrit dans un projet d’établissement. « La RAAC a été évaluée scientifiquement et fait l’objet d’un rapport de la Haute Autorité de Santé » souligne le docteur Christian Boyer, président de la Polyclinique des Alpes du Sud.  Il se base sur un chemin clinique, avant, pendant et après la chirurgie. Il s’agit d’un mode de prise en charge innovant des patients. « La personne devant se faire opérer est au cœur de l’organisation, elle se prend en charge et cela a pour conséquence une récupération plus rapide des capacités fonctionnelles et un retour rapide à domicile »  décrit le docteur Christian Boyer.

Docteur Christian Boyer, Président Polyclinique Alpes du Sud :

Maël Courbis :

 

Bouscule les habitudes des professionnels

Utilisée dans diverses spécialités chirurgicales dont les chirurgies orthopédiques, urologiques et viscérales, la RAAC entraîne surtout « une prise en charge pluridisciplinaire » selon le docteur Jobard, anesthésiste. La mise en place du programme nécessite une réorganisation des soins et des efforts combinés de l’ensemble de l’équipe médicale de la clinique et de la ville. Elle mobilise autour du patient les kinés, les nutritionnistes, les anesthésistes, les chirurgiens, les infirmiers ou encore les psychologues. Pour le président de la Polyclinique des Alpes du Sud, «  cela bouscule les habitudes des professionnels, les techniques sont plus rapides. C’était inimaginable il y a 5-10 ans de sortir le jour ou le lendemain d’une opération de prothèse de hanche »

 

Des patients plus rapidement autonomes

Et les premiers résultats sont très encourageants. Maël Courbis, Briançonnais de 24 ans, opéré fin février du ligament antérieur suite à un accident de ski, a pu « se lever directement après l’opération et est sorti sans atèle le jour même de l’hôpital ».  Et avant son opération, le programme prévu à sa sortie de la polyclinique lui avait été déjà délivré. « J’ai apprécié de savoir à quoi m’attendre. Et à la maison, nous sommes suivis grâce à une application sur smartphone en lien direct avec notre praticien ou directement avec une infirmière par téléphone ». Et deux mois après cette opération le briançonnais va déjà reprendre le travail.



0 commentaire

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.
Les champs requis sont identifiés par une étoile *

En ce moment sur Alpes 1

La Musique revient vite...

Ecoutez 

  Ecoutez les Webradios