Alpes du Sud : des réunions pour envisager le futur du Parc des Baronnies

Alpes du Sud : des réunions pour envisager le futur du Parc des Baronnies

ENVIRONNEMENT / Deux journées en présence de Michael Weber, Président de la Fédération des Parcs Naturels Régionaux de France

 

- Alpes du Sud -

 

Parler des premières expériences d’un jeune parc comme celui des Baronnies Provençales, mais aussi évoquer les dossiers en cours ; tels sont les objectifs de ces deux journées de réunion, en présence de Michael Weber, Président de la Fédération des Parcs Naturels Régionaux de France. La première de ces journées a eu lieu ce mercredi à Buis les Baronnies, la seconde se déroule ce jeudi à Montbrun les Bains, dans la Drôme. Des réunions en présence du Réseau Alpin des Espaces protégés dans les Alpes, (ALPARC).

 

Deux priorités pour le Parc des Baronnies

Pour Henriette Martinez Présidente du Parc des Baronnies Provençales, c’est l’occasion de faire le point sur les priorités du parc, "il y a deux priorités : marquer notre territoire car nous sommes jeunes, nous allons avoir deux ans. Le premier besoin est d’avoir des locaux, une Maison des Baronnies qui n’est pas un musée ou un office de tourisme. C’est un outil indispensable". Un projet bien "ficelé" puisque le terrain est déjà connu, il est situé en Drôme Provençale. "Le deuxième objectif est de marquer le territoire par la pose de panneaux indiquant le Parc sur les sorties d’autoroute". Il s’agira aussi de mettre en place des panneaux d’entrées du parc sur les routes départementales et à l’entrée des communes. Autres dossiers également : la marque Parc ou encore un travail autour de l’IGP, Indication Géographique Protégée, de l’abricot.

 

Henriette Martinez, présidente du Parc des Baronnies Provençales :



0 commentaire

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.
Les champs requis sont identifiés par une étoile *

En ce moment sur Alpes 1

La Musique revient vite...

Ecoutez 

  Ecoutez les Webradios