Hautes-Alpes : des travaux d'intérêt général contre du sport au CER

Hautes-Alpes : des travaux d'intérêt général contre du sport au CER

SPORTS / SOCIAL / Une convention de partenariat avec Veynes qui permettra de redorer l'image de ces jeunes trop souvent stigmatisés

 

- Hautes-Alpes -

 

Le Centre éducatif renforcé Hautes-Alpes du Groupe SOS Jeunesse accueille à Aspres sur Buëch six jeunes garçons de 13 à 18 ans. Ils ont été placés par décision de justice dans cette structure à taille humaine pour réaliser des séjours de rupture, afin de provoquer un changement de leur parcours de vie. Souvent stigmatisé et parfois incompris, ce type d’établissement pour des mineurs en difficulté peut se targuer d’avoir trouvé avec la mairie de Veynes et le Comité Régional du Sport en milieu rural de PACA, deux partenaires forts. C’est ainsi qu’une convention a été signée ce lundi permettant ainsi aux jeunes de bénéficier des infrastructures sportives de la ville contre des travaux d’intérêts généraux sur le territoire communal lorsque cela sera nécessaire.

 

« Le sport donne une dynamique de participation et presque de bien-être à ces jeunes durant leurs sessions », Brahim Termellil, directeur du Centre éducatif renforcé Hautes-Alpes du Groupe SOS Jeunesse

 

Avec une première activité sportive programmée au 8 mars prochain, ce partenariat s’intègre pleinement dans le programme de réinsertion du CER Hautes-Alpes avec le sport au cœur de ce projet éducatif dirigé par Brahim Termellil, directeur du Centre éducatif renforcé Hautes-Alpes du Groupe SOS Jeunesse.

 

L'ouverture d'esprit d'une mairie face à des jeunes souvent décriés

Cet engagement d’un an et renouvelable de la municipalité veynoise avec le CER Hautes-Alpes était tout à fait naturel pour le maire Christian Gilardeau-Truffinet qui le place dans le cadre de sa politique d’ouverture du sport à tout le monde. « C’est une façon de montrer le respect qu’on a pour ces jeunes et le sport leur permet d’aller vers quelque chose de plus bénéfique pour eux », insiste l'édile haut-alpin.

Avec la collaboration des mairies de Veynes et d’Aspres sur Buëch, le CER Hautes-Alpes aimerait créer pour le 18 juin prochain un projet festif au cœur de son établissement afin de voir l’envers du décor et dédiaboliser ses jeunes qui ont droit à une seconde chance.

 

C.Lourenço



En ce moment sur Alpes 1

La Musique revient vite...

Ecoutez 

  Ecoutez les Webradios