Hautes-Alpes : 30 millions d’euros disponibles pour le désenclavement des Hautes-Alpes

Hautes-Alpes : 30 millions d’euros disponibles pour le désenclavement des Hautes-Alpes

SOCIETE / Des travaux sont envisagés pour résorber les points noirs notamment durant les périodes très touristiques.

 

 - Hautes-Alpes -

 

Les forces vives des Hautes-Alpes se sont réunies autour de Jean-Marie Bernard, président du département et de Martine Clavel, Préfète des Hautes-Alpes afin d’aborder la question du désenclavement des Hautes-Alpes. Une étude, menée en 2019, « conclut que le réseau routier ne rencontre pas de difficulté particulière hors saison touristique, sauf quelques points d’engorgement. En revanche, les périodes de vacances d’hiver et d’été voient des congestions, voire des verrous (traversée de Tallard) sur lesquels il est opportun d’intervenir ».

Parmi les nombreux scénarii proposés concernant la RN 85 entre La Saulce et Gap, la solution de création de voies supplémentaires de dépassement ainsi que la création d’aménagements de sécurité est retenue. Grâce à l’engagement de la région et du département, 30 millions d’euros sont disponibles pour réaliser ce projet de « résorption des points noirs routiers ». Sur la question : qui est en charge de la gestion des travaux, la préfète des Hautes-Alpes répond « Je ne suis pas contre le fait que l’État délègue la maîtrise d’ouvrage à une collectivité pour réaliser ces travaux. Je propose que nos services – notamment la Dreal et le service des routes du Département – se réunissent très prochainement pour envisager une telle option ».

 

M.Mathieu



0 commentaire

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.
Les champs requis sont identifiés par une étoile *

En ce moment sur Alpes 1

La Musique revient vite...

Ecoutez 

  Ecoutez les Webradios