Hautes-Alpes : restaurant Plan B de Briançon, une enquête préliminaire ouverte

Hautes-Alpes : restaurant Plan B de Briançon, une enquête préliminaire ouverte

FAITS DIVERS / Le propriétaire a déposé plainte après avoir reçu plusieurs messages de « menaces de morts sur les réseaux sociaux ainsi qu’un appel téléphonique de menace de destruction par incendie » indique le Procureur

 

- Hautes-Alpes -

 

Restaurant Plan B de Briançon, une enquête préliminaire ouverte par le Parquet de Gap pour menaces de morts et menace de commettre une destruction dangereuse pour les personnes. Le propriétaire a en effet déposé plainte après avoir reçu plusieurs messages de « menaces de morts sur les réseaux sociaux ainsi qu’un appel téléphonique de menace de destruction par incendie » indique le Procureur de la République Florent Crouhy. Pour rappel, une vidéo a été diffusée sur les réseaux sociaux. Elle montrait une quarantaine de gendarmes dans un restaurant à Briançon. Une convention de « restauration collective » a en fait été passée avec cet établissement pour exclusivement assurer l’alimentation de cet escadron de gendarmerie mobile présent en renfort pour plusieurs semaines sur le département. « Ni les gendarmes, ni le restaurateur n’ont bénéficié du moindre privilège » poursuit le Parquet. L’auteur de la vidéo, un homme de 26 ans, « condamné à plusieurs reprises » a été placé en garde à vue ce jeudi soir pour « menaces de destruction dangereuses pour les personnes et les biens et atteinte à l’intimité privé ». Il a finalement été mis hors de cause pour les menaces et sa garde à vue a été levée ce vendredi. L’enquête se poursuit pour identifier le ou les auteurs des menaces indique le procureur.

 

LR



1 commentaire

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.
Les champs requis sont identifiés par une étoile *

En ce moment sur Alpes 1

La Musique revient vite...

Ecoutez 

  Ecoutez les Webradios