Hautes-Alpes : chasse du lagopède alpin et du Tétras Lyre, « ça a été de l'obstination préfectorale »

Hautes-Alpes : chasse du lagopède alpin et du Tétras Lyre, « ça a été de l'obstination préfectorale »

JUSTICE / Le tribunal administratif de Marseille a tranché, dans une décision de référé en fin de semaine dernière.

 

- Hautes-Alpes - 

 

Le tétras lyre et le lagopède alpin ne pourront être chassés dans les Hautes-Alpes. C’est la fin d’une bataille judiciaire entre la Ligue de Protection des Oiseaux, la LPO, la préfecture et la Fédération de la Chasse. Le tribunal administratif de Marseille a tranché, dans une décision de référé en fin de semaine dernière. Il a décidé de la suspension de cette autorisation préfectorale du 23 juin dernier : 135 Tétras-Lyre et 12 Lagopèdes alpins pouvaient être chassés.

 

Deux espèces dans la liste rouge

Pourtant, ces deux espèces figurent dans la liste rouge de l’UICN, l’Union Internationale pour la Conservation de la Nature, comme étant vulnérables. Face au changement climatique ou encore aux aménagements de la montagne et des sports d’hiver perturbant leur lieu d’habitat, ces galliformes sont en déclin sur l’arc alpin. Pour Gaspard, membre de la LPO Paca, cette décision de la justice n’est pas une victoire face à ce qu’il qualifie d’obstination.

Selon la LPO, la France détient le record des pays européens qui chassent le plus d’oiseaux, 64 espèces. « Aucun autre pays n’autorise la chasse de plus de 40 espèces », estime la Ligue. La Fédération de la Chasse des Hautes-Alpes s’offusque de cette décision. Son président, Max Mercurio, disait ce vendredi réfléchir à « une contre-attaque juridique ».

 

C. Cava Michard



0 commentaire

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.
Les champs requis sont identifiés par une étoile *

En ce moment sur Alpes 1

La Musique revient vite...

Ecoutez 

  Ecoutez les Webradios