Hautes-Alpes : Gap Autrement dévoile cinq candidats pour les départementales

Hautes-Alpes : Gap Autrement dévoile cinq candidats pour les départementales

POLITIQUE / Cinq candidats sur les huit des cantons de Gap, le mouvement veut désormais ouvrir les discussions avec les autres partis et groupes

 

- Hautes-Alpes - 

 

Gap Autrement avance cinq candidats pour les élections départementales sur Gap. Le groupe d’opposition à la mairie n’avait pas caché ses ambitions d’être présent pour ces échéances électorales. Désormais, ce sont cinq personnalités qui s’avancent : Aurélie Allemand, conseillère à l’emploi âgée de 28 ans, Sylvain Brunet, maréchal-ferrant de 51 ans, Madeleine Fauchatre, ancienne journaliste de 68 ans et Thierry Labate, conseiller à l’accompagnement des jeunes, 52 ans. Dernier visage politique à se dévoiler, c’est Élie Cordier, le porte-parole de « Gap Autrement ». L’étudiant en histoire âgé de 23 ans souligne qu’aucun des candidats n’est aujourd’hui encarté au Parti Socialiste mais tous portent les valeurs de gauche. Les binômes et les cantons ne sont pour le moment pas définis « car nous laissons la porte ouverte aux négociations avec les autres mouvements ». Des discussions avec le Parti Socialiste, le Parti Communiste, la France Insoumise, Europe Écologie les Verts et Ambitions pour Gap devront donc s’ouvrir.

 

C. Cava Michard



0 commentaire

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.
Les champs requis sont identifiés par une étoile *

En ce moment sur Alpes 1

La Musique revient vite...

Ecoutez 

  Ecoutez les Webradios