Hautes-Alpes : « aucune entreprise n’a mis la clé sous la porte en raison de l’épidémie »

Hautes-Alpes : « aucune entreprise n’a mis la clé sous la porte en raison de l’épidémie »

ÉCONOMIE / Éric Gorde, président de la CCI 05, était l’invité du 8 :30 ce mercredi

 

- Hautes-Alpes - 

 

Le printemps aura été rude économiquement dans les Hautes-Alpes. Avec le confinement, ce sont près de 80 % des emplois privés qui ont été placés en activité partielle. Un chiffre qui faisait craindre une érosion dans la reprise, il n’en est rien, « aujourd’hui, seules quelques entreprises ont recours au chômage partiel de façon morcelée » estime Éric Gorde, le président de la CCI 05. Et surtout, « aucune entreprise n’a mis la clé sous la porte en raison de l’épidémie. Aucun dossier n’est en vue au tribunal de commerce », se félicite le président. Une inquiétude pèse néanmoins, les chantiers en montagne qui se laissent à désirer. Canons à neige, remontées mécaniques ou aménagement de pistes, « les entreprises sur ce marché sont en difficulté », explique Éric Gorde. Il se tourne dons vers les municipalités, « il faut les laisser se mettre en place mais espérer que les nouveaux gouvernants accélèrent ».

 

Plan de relance, « les sujets sont concrets »

Si certains représentants affichent triste mine face à ce plan de relance de 100 milliards d’euros présenté la semaine dernière par le gouvernement, Eric Gorde est plutôt satisfait. « Les sujets sont concrets, ce plan a été construit avec les territoires. À nous d’aller chercher les dossiers dans les cartons » et notamment ces aides pour la rénovation thermiques des bâtiments, « nous avons beaucoup de passoires thermiques, on a de belles entreprises qui peuvent agir ». Retrouvez l'intégralité de l'entretien ici.

 

C. Cava Michard



1 commentaire

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.
Les champs requis sont identifiés par une étoile *

En ce moment sur Alpes 1

La Musique revient vite...

Ecoutez 

  Ecoutez les Webradios