Hautes-Alpes : Les lieutenants de louveterie menacés de mort.

Hautes-Alpes : Les lieutenants de louveterie menacés de mort.

Une enquête a été ouverte par la brigade de recherches de Briançon suite aux menaces de mort proférées à l’encontre des louvetiers qui ont abattu un loup le 5 juillet dernier au col du Lautaret.

Le 5 juillet dernier, un jeune loup a été abattu au Col du Lautaret par les lieutenants de louveterie sur un tir de défense renforcé. Le tir a été filmé par un photographe animalier et diffusé par Hugo Clément journaliste qui dénonce le tir létal de l’animal. Depuis la polémique enfle sur les réseaux sociaux entre pro et anti loup… (article ici

La Chambre d’agriculture des Hautes Alpes, la FDSEA 05, la FDO 05, les Jeunes Agriculteurs des Hautes Alpes et les Jeunes Agriculteurs Provence Alpes Côte d’Azur solidaires des louvetiers.

Dans un communiqué, ils expliquent que « la préfecture des Hautes-Alpes avait signé le tir de défense renforcé qui s’inscrit dans le plan national d’actions afin de diminuer la pression de prédation sur ce troupeau, suite à des tentatives répétées d’attaques sur le troupeau. »

La Chambre d’agriculture des Hautes Alpes, la FDSEA 05, la FDO 05, les Jeunes Agriculteurs des Hautes Alpes et les Jeunes Agriculteurs Provence Alpes Côte d’Azur rappellent qu’en 2019, 1656 animaux ont été prédatés sur notre département « et cela avait suscité beaucoup moins d’émoi à Hugo Clément, fervent défenseur de la cause animale. »

La Chambre d’agriculture des Hautes Alpes, la FDSEA 05, la FDO 05, les Jeunes Agriculteurs des Hautes Alpes et les Jeunes Agriculteurs Provence Alpes Côte d’Azur « apportent leurs soutiens aux lieutenants de louveterie menacés de mort. Ils les remercient de leur engagement face à la prédation. Ils sont un des maillons indispensables à la mise en place des tirs de défenses renforcés. »

De son côté Christian HUBAUD, conseiller départemental délégué à l’agriculture, « tient également à manifester son soutien aux lieutenants de louveterie qui ont abattu un loup au col du Lautaret. Les lieutenants de louveterie participent à une mission de régulation du loup. Ils agissent en toute légalité, dans le cadre d’opérations dites de tir de défense renforcée, afin de lutter contre la prédation sur les troupeaux et ainsi contribuent à la sauvegarde du pastoralisme ».

 

TM


0 commentaire

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.
Les champs requis sont identifiés par une étoile *

En ce moment sur Alpes 1

La Musique revient vite...

Ecoutez 

  Ecoutez les Webradios