Hautes-Alpes : Joël Giraud demande au Premier ministre que la nuit revoit le jour

Hautes-Alpes : Joël Giraud demande au Premier ministre que la nuit revoit le jour

Relayant la détresse des professionnels de la nuit qui n’ont aucune rentrée d’argent depuis la mi-mars, plus d’une centaine de députés de la majorité, dont le député de la 2ème circonscription des Hautes-Alpes, ont saisi le Premier ministre pour proposer des solutions de reprise du secteur.

« Il y va non seulement de l’économie et de la vie de quelques 1 600 entreprises et 45 000 emplois générant 1 milliard d’euros de chiffre d’affaires, mais aussi de la nécessité de prévenir tout rassemblement incontrôlé dangereux sur le plan sanitaire et sécuritaire, notamment d’une jeunesse confrontée à une situation inédite ». Invitant le gouvernement à dépasser les stéréotypes attachés à la profession qui a su lutter avec efficacité contre l’alcool au volant ou le tabagisme, les parlementaires appellent à la définition d’un protocole de réouverture urgent qui pourrait s’appliquer dans les conditions imposées aux bars et supprimer notamment les pistes de danse communes.

 

 

 


0 commentaire

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.
Les champs requis sont identifiés par une étoile *

En ce moment sur Alpes 1

La Musique revient vite...

Ecoutez 

  Ecoutez les Webradios