Coronavirus : Quelle collaboration entre l’hôpital public et la clinique privée ?

Coronavirus : Quelle collaboration entre l’hôpital public et la clinique privée ?

Lamine Gharbi, le président de la fédération des cliniques et hôpitaux privés de France estime que ces établissements ne sont pas assez mis à contribution dans la lutte contre le coronavirus

Hôpitaux saturés, manque de lits, transfères de patients vers des territoires lointains, mise en place d’un hôpital de campagne…, Lamine Gharbi, président de la Fédération des cliniques et hôpitaux privés de France, regrette le manque de collaboration entre le public et le privé et exhorte le gouvernement à réquisitionner les établissements.  Il y a quelques jours, il s’était déjà étonné que six patients de Mulhouse aient été évacués en avion vers Marseille et Toulon alors que plusieurs lits de réanimations étaient mobilisables à Strasbourg, Metz et Nancy.

Quand est-il pour les Alpes du Sud ?

Comme le note Thibault Mahieu, directeur général de la polyclinique des Alpes du Sud, « nous ne sommes pas encore dans les niveaux épidémiologiques du Grand Est, mais on a de cesse de se préparer depuis des semaines à cette éventualité »

Quant à la déclaration de Lamine Gharbi, Thibault Mahieux met en avant la collaboration qui, ici, existe déjà entre la polyclinique et le CHICAS.

T Masselis


0 commentaire

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.
Les champs requis sont identifiés par une étoile *

En ce moment sur Alpes 1

La Musique revient vite...

Ecoutez 

  Ecoutez les Webradios