Hautes-Alpes : COVID-19, 12 cas dans le département

Hautes-Alpes : COVID-19, 12 cas dans le département

SANTE / Tous les patients ont été hospitalisés sur Briançon

 

- Hautes-Alpes -

 

Le Covid-19 gagne du terrain sur le département des Hautes-Alpes. De nouveaux cas ont été dépistés dans le Briançonnais et hospitalisés sur Briançon. Parmi eux, un policier. C’est le deuxième du territoire à être contaminé au nouveau coronavirus. D’autres gardiens de la paix du commissariat de la commune sont en quatorzaine à domicile. Joël-Patrick Terry, directeur départemental de la Sécurité Publique des Hautes-Alpes, détaille toutes les mesures qui ont été prises pour endiguer la propagation de la maladie.

 

« Nous avons une dizaine de collaborateurs qui sont mis en quatorzaine, sur des délais qui vont même de trois à 14 jours en fonction des symptômes qu’ils présentent et de l’analyse médicale qui a été faite », J-P Terry.

13 cas hospitalisés dans « un état stable et rassurant »

Selon la préfecture, les personnes contaminées dans le Briançonnais ont entre 30 et 60 ans. On compte donc désormais 13 cas sur le département, dont une personne originaire des Alpes de Haute-Provence prise en charge à Gap. Tous sont dans un « état stable et rassurant » assurent la préfecture et l’ARS. A noter que les électeurs aux municipales peuvent désormais faire procuration auprès d’un agent de police judiciaire. Des délégués des officiers de police judiciaire peuvent également être désignés pour cette mission, notamment des directeurs d’Ehpad ou d’hôpitaux. Une mesure sans doute bienvenue pour les personnes fragiles ou à l’isolement qui ne peuvent pas se déplacer.

 

Des aides accordées aux entreprises

Cette épidémie de Covid-19 est un coup dur pour l’économie. L’État déploie des mesures pour soutenir les entreprises impactées par cette crise sanitaire. Une demande d’activité partielle peut être déposée, trois entreprises haut-alpines ont déjà sauté le pas. Par ailleurs, il est également possible que les salaires soient pris en charge par l’État ou que les échéances sociales et fiscales soient reportées. Les entreprises engagées dans un marché public ne se verront pas appliquer des pénalités de retard, à condition de justifier d’un lien entre le retard et le coronavirus. Vous pouvez retrouver l’ensemble des aides à la disposition des entreprises sur le site du ministère de l’Economie et des finances.

 

H. Sarracanie



0 commentaire

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.
Les champs requis sont identifiés par une étoile *

En ce moment sur Alpes 1

La Musique revient vite...

Ecoutez 

  Ecoutez les Webradios