Hautes-Alpes : Roger Didier ouvre la voie vers un débat sur les mobilités

Hautes-Alpes : Roger Didier ouvre la voie vers un débat sur les mobilités

POLITIQUE / Après avoir refusé de participer à la réunion arbitrée par Mobil’idées, le maire de Gap pose ses conditions pour la tenue d’un débat

 

- Hautes-Alpes -

 

Nous vous en parlions sur Alpes 1, le débat sur la mobilité à Gap entre les listes en compétition pour les municipales a été annulé. Pour rappel, le maire sortant Roger Didier, tête de liste « Ensemble pour Gap » a refusé d’y participer, mettant en cause la neutralité de Mobil’idées, association organisatrice du débat. « Nous sommes effarés de constater que cette campagne électorale est vide de tout débat d’idées avec le maire sortant », avait déclaré le collectif « Ambitions pour Gap ». Pour les équipes de la liste « Gap Autrement », ce refus de Roger Didier démontre son « mépris pour le débat contradictoire indispensable pour éclairer les électeurs dans leur choix ».

Ces échanges pourraient finalement avoir lieu. Dans une lettre adressée à ses adversaires politiques, Roger Didier propose de co-organiser une réunion d’échanges autour du thème de la mobilité sous certaines conditions. Pour l’élu, il faudrait « trouver un accord pour que la personne choisie collégialement comme arbitre soit reconnue par nous tous d’une parfaite neutralité ».

 

Vers l’organisation d’autres débats ?

Le maire de Gap va même plus loin en évoquant la possibilité d’organiser des débats sur d’autres thèmes dans les mêmes conditions. Reste à voir si les candidats vont approuver ces conditions. Dans une lettre adressée à Roger Didier, l’équipe d’Ambitions pour Gap rappelle qu’elle ne remet nullement en cause la neutralité de l’association Mobil’idées.

 

H. Sarracanie



0 commentaire

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.
Les champs requis sont identifiés par une étoile *

En ce moment sur Alpes 1

La Musique revient vite...

Ecoutez 

  Ecoutez les Webradios